Sortir à Lyon

Audiard passe en Garde à vue

Michel Audiard n’était pas seule­ment le chantre de la langue fleu­rie et des formules mythiques « façon puzzle« . C’est aussi un obser­va­teur aiguisé des passions tristes, avec un sens du dialogue ouvrant sur les abîmes les plus noirs l’in­té­rieur des person­nages, à la façon d’un Sime­non. C’est ce qu’il réus­sit mieux que partout ailleurs dans le chef-d’oeuvre de Claude Miller, Garde à vue, de la moue faus­se­ment cynique et vrai­ment déses­pé­rée de Michel Serrault à la droi­ture outrée de Lino Ventura, en train de cuisi­ner un suspect pour pédo­phi­lie le temps d’une nuit au commis­sa­riat. L’ar­ri­vée inopi­née de Romy Schnei­der pour une confi­dence dans la pénombre conduira aux pires mensonges dont sont capables les couples à la haine recuite. Un suspense plus noir que noir et le plus grand rôle de Serrault, encore plus boule­ver­sant lorsqu’on sait qu’il venait de perdre sa propre fille dans la vraie vie, alors qu’il est accusé d’en violer une dans le film… Un sommet à revoir sur grand écran dans le cadre du cente­naire Michel Audiard pendant le festi­val Lumière.

Garde à vue de Claude Miller (1981, 1h24).

Mardi 13 octobre au cinéma Les Alizés à Bron en présence d’Abd Al Malik.

Jeudi 15 octobre à 17h30 à l’UGC Confluence, Lyon 2e, en présence de Jean-Paul Salomé.

Samedi 17 octobre à 14h30 au Pathé Belle­cour, Lyon 2e, en présence de Régis Wargnier.

Réser­vez vos places

On trinque avec Thomas Vinter­berg

L’abus d’alcool est bon pour la santé, ou presque. C’est le sujet pas piqué des hannetons et foutrement anti-politiquement correct du dernier film de Thomas Vinterberg, et on ne se mouille pas en affirmant que c’est de loin le meilleur depuis La Chasse. Le réalisateur danois retr...

Cher­chez le garçon au Mac de Lyon

Chez Edi Dubien, les garçons ne naissent pas dans les choux mais dans les fougères, parmi les ours et les insectes, après un long combat qui les laissent encore incertains à eux même. Présence fantomatique, comme surgie des limbes de la mémoire, leur silhouette d’eau imprime à pe...

Les Gorges de la Loire au grand air

Séparé de Saint-Étienne dont il fait pourtant partie, Saint-Victor-sur-Loire est le point de départ idéal pour explorer les Gorges de la Loire. Bordé par le grand fleuve, le Lizeron et le lac de Grangent, où se trouve un port de plaisance, ce charmant village aux maisons de pierr...

Cannes à Lyon !

Rentrée. Le festival de Cannes devait débuter ce mardi 12 mai. Il n'aura donc pas lieu à Cannes, c'est désormais officiel. Thierry Frémaux devrait néanmoins annoncer une sélection de films labélisés « Cannes 2020 » début juin, date à laquelle il annonce parfois le prix Lumière et...