Sortir à Lyon
Partager cet article :

Emma­nuelle Devos, sourire et parfums

Emmanuelle Devos dans Les Parfums de Grégory Magne.

Dans l’en­tre­tien qu’elle nous avait accordé en mars (à lire << ici >>), Emma­nuelle Devos expri­mait son ras le bol de jouer dans des films tris­tes… Pari réussi avec Les Parfums, petite comé­die légère et subtile qui fonc­tionne grâce à son duo d’ac­teurs et à l’ori­gi­na­lité de l’uni­vers choisi. L’ac­trice est parfaite dans le rôle d’Anne Walberg, « nez » de profes­sion qui s’ha­bille comme dans un numéro de Madame Figaro et vit dans un quar­tier bour­geois pari­sien. Embau­ché comme son chauf­feur, Guillaume (Grégory Montel, égale­ment à son aise) galère à joindre les deux bouts et à obte­nir la garde alter­née de sa fille. Dans ce couple atypique façon Miss Daisy et son chauf­feur, chacun a à apprendre de l’autre comme à lui appor­ter. Simple et frais comme le parfum du coton, le film est relevé par une pointe d’aci­dité grâce aux répar­ties cinglantes de la parfu­meuse. Un ton un brin suranné et modeste qui cherche plus à faire sourire qu’à faire rire pour un feel good movie qui change des comé­dies françaises à grosses ficelles. Et qui fait vrai­ment du bien au milieu d’une offre assez tris­tou­nette digne d’un deuxième confi­ne­ment à la maison… C.S.

Les Parfums de Grégory Magne (Fr, 1h40) avec Emma­nuelle Devos, Grégory Montel, Gustave Kervern… Dispo­nible en Vod sur la plupart des plate­formes.

Limbo, beau film plein d’hu­mour sur les migrants

“Tu aurais préféré que je meurs en martyr ?” balance Omar, un réfugié syrien à son frère, resté au pays, au téléphone. Réfugié, il débarque avec d’autres dans les Uists, une île des Hébrides écossaises qui n'avait jusqu’alors jamais connu de tournage de cinéma. S’ouvrant sur une ...

Petit paysan, le beau film rural avec Swann Arlaud, gratuit sur France TV

Rares sont les films qui parviennent à nous immerger dans un univers professionnel sans se réfugier dans un naturalisme pseudo-documentaire ni instrumentaliser ses personnages pour tenir un discours pré-digéré. Le petit paysan du titre c’est Pierre, jeune éleveur de vaches laitiè...