Sortir à Lyon
Partager cet article :

Fait d’hi­ver en Lozère

Le dernier film du réali­sa­teur de Harryun ami qui vous veut du bien, sorti en cati­mini à la toute fin de 2019, est bien trop origi­nal pour qu’on ne vous le conseille pas, aujourd’­hui qu’il débarque sur Canal +… Mais Seules les bêtes est aussi suffi­sam­ment inabouti pour qu’on ne le fasse pas avec une certaine réserve. Evacuons tout de suite notre petite frus­tra­tion : le fin mot de cette histoire de dispa­ri­tion d’une femme en pleine Lozère est un brin déce­vante, et réside dans une seconde partie en contre­champ – dont on ne peut rien dévoi­ler – avec un peu trop de gigognes dans un récit déjà très alam­biqué… Reste que ce thril­ler sauvage adapté du roman de Colin Niel réserve aussi de jolis moments de comé­die, notam­ment sur les illu­sions de l’amour à l’ère du numé­rique, en plus d’une véri­table ambiance polar­deuse avec des person­nages hauts en couleur : Damien Bonnard est encore plus animal que dans Rester verti­cal, et Laure Calamy, notre second rôle français fémi­nin préféré, crève une nouvelle fois l’écran, même si on aurait aimé la voir un peu plus long­temps. Bref, le casting est impec­cable, de Vale­ria-Bruni Tedes­chi à Denis Meno­chet, drôle de brute épais­se… La volte-face d’un scéna­rio dont il ne faut surtout rien dévoi­ler finira de vous faire passer un beau moment, plutôt riches en surpri­ses… Du polar français plein d’ori­gi­na­li­tés. C’est déjà beau­coup en ce moment. L.H.

Seules les bêtes de Domi­nik Moll (Fr, 1h57) avec Denis Méno­chet, Vale­ria-Bruni Tedes­chi, Damien Bonnard, Laure Cala­my… Dispo­nible sur Canal + et en Vod sur la plupart des plate­formes.

La Mule de Clint East­wood, gratuit sur France 2

À 88 ans, Clint Eastwood était déjà coquet. Il incarne un personnage âgé de « seulement » 80 ans. Earl Stone, un horticulteur solitaire qui a eu son heure de gloire et de prospérité en cultivant son célèbre Lys d’un jour, est sur le point d’être saisi. Car Internet, auquel il ne ...

On a vu le nouveau Almo­do­var, Madres para­le­las

Revoilà un Pedro Almodovar plutôt en bonne forme malgré une excentricité plus contenue, avec ses couleurs franches, ses destinées de femmes fortes et bien-sûr son actrice fétiche, Penélope Cruz. Après Douleur et Gloire, son dernier film en forme d'autobiographie masculine, le réa...

Le Diable… le film iranien qui défie la censure

Le réalisateur d’Un Homme intègre (2017) a tourné quatre histoires reliées par un même thème : assumer une responsabilité individuelle dans un régime totalitaire. Ou comment défier la censure en tournant en Iran à la façon d’un court- métrage, alors que la peine de mort ne cesse ...

La Fièvre de Petrov, le nouveau coup de folie de Sere­bren­ni­kov

Il nous a mis la fièvre pendant des heures, Kirill Serebrennikov avec La Fièvre de Petrov, son dernier film. Ou plus exactement, pendant les 2h30 que dure cette balade métaphysique aux côtés de Petrov, dessinateur de BD sacrément grippé, ce qui ne l'empêche pas de boire des coups...