Sortir à Lyon
Partager cet article :

Dracula, un Coppola saignant sur Netflix

C’est un des grands films de Coppola, sous-esti­mée à sa sortie en 1992. Une grande fresque médié­vale, baroque et sangui­no­lente fut moyen­ne­ment goûtée à sa sortie, sous prétexte d’épou­ser la préca­rité d’ef­fets spéciaux rudi­men­taires en trois couleurs, comme au temps de la Hammer… En plus d’une séquence d’hom­mage au Ciné­ma­to­graphe des Lumière dans les rues de Londres, c’est certai­ne­ment l’adap­ta­tion la plus fidèle au récit d’ori­gine de Bram Stoker, avec aux côtés de Gary Oldman et Anthony Hopkins, un couple de rêve : Winona Ryder et Keanu Reeves, amou­reux prison­niers de ce « monstre que les hommes de chair veulent tuer », dans ce qui est aussi un grand film d’amour sur le combat entre sexe et reli­gion : « Je vous aime trop pour vous damner » avouera le Comte à sa proie…

Winona Ryder, proie de choix pour la Dracula de Coppola.

Le sens de la déme­sure propre au prix Lumière 2019 trouve ici un sujet assez ample pour sa soif d’ins­pi­ra­tion, le fantasme morbide du mythe du vampire se mêlant ici à la convoi­tise de la chair la plus érotique. Un des grands films de Coppola, à savou­rer sur grand écran, sans modé­ra­tion.

Bande-annonce d’époque (1992).

Dracula de Fran­cis Ford Coppola (Bram Stoker’s Dracula, 1992, EU, 2h35) avec Gary Oldman, Winona Ryder, Keanu Reeves, Anthony Hopkins… Photos : remer­cie­ments à Bruno Théve­non de l’Ins­ti­tut Lumière.

Gary Oldman fore­ver.

Avec Violent night, le Père Noël ne fait pas de cadeau

Le Père Noël n’y croit plus trop. Il boit bière sur bière dans un bar, fustigeant les enfants sur-consuméristes (non, pas vous...) qui vont jusqu’à réclamer de l’argent liquide. Il pense même raccrocher sa hotte, quand il se retrouve confronté à une prise d’otages dans une famill...

Le Torrent, nouveau nanar d’Anne Le Ny malgré André Dusso­lier

Quitte à voir un film pépère, autant qu'André Dussollier soit dedans... C'était ce qu'on s'était dit en allant voir Le Torrent d'Anne Le Ny, sans avoir qu'il n'arriverait qu'à la moitié du film pour un second rôle parfait comme d'habitude, mais un second rôle seulement... Celui d...