Sortir à Lyon
Partager cet article :

Slalom, le + beau film de la rentrée

Long­temps repoussé, le premier film de Char­lène Favier tourné en Savoie sort enfin pour la réou­ver­ture des salles le 19 mai prochain. Un sujet brûlant (l’em­prise d’un coach sur une jeune skieuse), la révé­la­tion d’une cinéaste subtile qui mise sur la complexité des person­na­ges… une décou­verte à ne pas rater.

Noée Abita (avec Jéré­mie Renier en fond), entre la peur et la perfor­mance.

Une jeune ado skieuse en mal de rela­tions fami­liales (Noée Abita, impec­cable) se shoote à la compé­ti­tion jusqu’à deve­nir cham­pionne profes­sion­nelle, quitte à confondre sa réus­site par le sport avec la dépen­dance trou­blante à son entraî­neur (Jéré­mie Renier, envoû­tant jusque dans ses failles). Recon­nais­sance, ascen­dance, soumis­sion, désir ou abus sexuel viennent se mêler dans un drôle de ballet à le fois effroyable et initia­tique qui, à travers l’in­tran­si­geance spor­tive, laisse montre le danger de l’em­prise sans jamais s’ac­quit­ter de son ambi­guïté.

Au bord de l’abus (sexuel)

Jéré­mie Renier, le coach border line de Slalom.

En plus de montrer l’en­traî­ne­ment spor­tif à l’oeuvre comme on le voit peu souvent au cinéma, Slalom aura su montrer tous les dangers d’une rela­tion d’em­prise, jusqu’au viol inces­tueux, mais évitant tout esprit démons­tra­tif. Pour rester avant tout le portrait d’une adoles­cente qui finira par s’éman­ci­per. Un film intense d’une rare intel­li­gence sur un sujet brûlant, qui devait initia­le­ment sortir cet hiver. A rattra­per d’ur­gence pour la reprise, d’au­tant qu’il filme parti­cu­liè­re­ment bien les stations des Arcs ou de Tignes en Savoie.

Slalom de Char­lène Favier (Fr, 1h32) avec Noée Abita, Jéré­mie Renier, Muriel Combeau… Sortie le 19 mai.

Voir aussi notre guide complet des films de la rentrée cinéma.

Kaame­lott, premier volet, 1er extrait !

Qui ne va pas voir Kaamelott, premier volet n’est pas lyonnais ! Avec le culte d’Astier pour le secret à peu près aussi grand que celui qu’il a pour l’histoire médiévale, on ne sait pas grand-chose du film lyonnais (et auvergnat) le plus attendu de tous les temps.... Mais quand m...

Poel­voorde fait « Profes­sion du père »

Jean-Pierre Améris vient présenter en avant-première son nouveau film, Profession du père, tourné à Lyon à partir du roman d'un autre lyonnais Sorj Chalandon. Un beau film avec un acteur effrayant en père affabulateur et tortionnaire : Benoît Poelvoorde. Après la réussite des ...

Les 2 Alfred, 1 pour tous

Alexandre a 55 ans, deux enfants, un couple qui bat de l’aile et plus de travail. Nous sommes bien dans un film français, mais une comédie : pour reconquérir le cœur de sa femme, il décide de se reprendre en main et se lance dans une nouvelle expérience professionnelle. Dans la s...

Les saute­relles attaquent en Auvergne !

Virginie élève seule ses enfants et se lance dans la vente intensive de sauterelles comestibles pour pouvoir les nourrir (Suliane Brahim, magnifique comédienne de la Comédie-Française, et véritable clone de Charlotte Gainsbourg). La vie domestique comme le prétexte social (c'est ...