Sortir à Lyon
Partager cet article :

Nouveau polar pour Matthias Schoe­naerts

Après un premier long métrage direc­te­ment sorti en VOD l’an­née dernière, Blue­bird, le jeune auteur de polars et réali­sa­teur Jéré­mie Guez réunit ses deux passions, litté­ra­ture et cinéma, de l’autre côté de l’At­lan­tique. La ville de Phila­del­phie chère à Pete Dexter est super­be­ment photo­gra­phiée pour rendre hommage à l’uni­vers de l’écri­vain, même si la situa­tion de départ entre deux membres déchi­rés d’une même famille mafieuse ouvre sur une distri­bu­tion des rôles atten­due : Matthias Schoen­haerts en torturé taiseux, pièce rappor­tée d’une histoire fami­liale racon­tée en flash­back qui nous vaut le plai­sir de revoir Ryan Philippe… en père de famille (on ne vous en dira pas plus). Mais la révé­la­tion du film reste Joel Kinna­man en pervers accom­pli, à l’af­fiche du Suicide Squad à venir cet été. Un face à face d’ac­teurs viri­listes ne sachant pas trop quoi dire dans une Phila­del­phie à la recons­ti­tu­tion clas­sieuse. Un vrai film d’hommes. Le polar du samedi soir.

Sons of Phila­del­phia de Jéré­mie Guez (Fr-EU, 1h30) avec Matthias Schoen­haerts, Joel Kinna­man, Ryan Philippe, Malika Monroe…

Alibi.com 2, le nouveau nanar réjouis­sant de Philippe Lacheau

C'est bête, c'est régressif. C'est surtout très drôle. C'est pour ça qu'on aime Philippe Lacheau et la bande à Fifi, même quand il n'est pas tout à fait à son meilleur... Alibi.com 2 est bien la comédie des vacances. Même quand Philippe Lacheau n’est pas à son meilleur, il res...

Un maxi­mum de nomi­na­tions aux Césars pour Louis Garrel

Tournés dans la région et co-produits par Auvergne Rhône-Alpes cinéma, La Nuit du 12 de Dominik Moll et L'Innocent de Louis Garrel se taille la part du lion pour les nominations aux prochains César. Tant mieux, on les adore ! Ce sont deux films tournés dans la région et deux f...

Moins de séances au cinéma : fini le matin ?

Elles coûtent moins cher... mais elles sont en voie de disparition ! Les séances du matin ont peu à peu déserté les salles de cinéma depuis l'après Covid. Pathé avait le premier lancé le mouvement dans tous ses cinémas lyonnais, commençant ses séances désormais en début d'après-m...