Sortir à Lyon
Partager cet article :

Nouveau polar pour Matthias Schoe­naerts

Après un premier long métrage direc­te­ment sorti en VOD l’an­née dernière, Blue­bird, le jeune auteur de polars et réali­sa­teur Jéré­mie Guez réunit ses deux passions, litté­ra­ture et cinéma, de l’autre côté de l’At­lan­tique. La ville de Phila­del­phie chère à Pete Dexter est super­be­ment photo­gra­phiée pour rendre hommage à l’uni­vers de l’écri­vain, même si la situa­tion de départ entre deux membres déchi­rés d’une même famille mafieuse ouvre sur une distri­bu­tion des rôles atten­due : Matthias Schoen­haerts en torturé taiseux, pièce rappor­tée d’une histoire fami­liale racon­tée en flash­back qui nous vaut le plai­sir de revoir Ryan Philippe… en père de famille (on ne vous en dira pas plus). Mais la révé­la­tion du film reste Joel Kinna­man en pervers accom­pli, à l’af­fiche du Suicide Squad à venir cet été. Un face à face d’ac­teurs viri­listes ne sachant pas trop quoi dire dans une Phila­del­phie à la recons­ti­tu­tion clas­sieuse. Un vrai film d’hommes. Le polar du samedi soir.

Sons of Phila­del­phia de Jéré­mie Guez (Fr-EU, 1h30) avec Matthias Schoen­haerts, Joel Kinna­man, Ryan Philippe, Malika Monroe…

Que vaut le nouveau Scream ?

Le téléphone de Tara sonne. C’est un homme sympathique à la voix chaude qui dit être un ami de sa mère. Il aborde divers sujets dont les films d’horreur. « Quel est ton préféré ?». Tara, la dinde, est à fond : « Mister Babadook ! Parce que c’est plus qu’un film d’horreur». L’homm...

Trin­ti­gnant dans la plus belle comé­die italienne de Dino Risi

Dino Risi a toujours eu une place à part dans la comédie italienne : plus amer dans son propos (Pauvres mais beaux), plus baroque dans sa mise en scène (Le Signe de Vénus), plus politique (les satires géniales de La Marche sur Rome ou de Une vie difficile). Il était aussi plus ac...

Le nouveau Guillermo del Toro en avant-première au Lumière Terreaux

C'est Thierry Frémaux qui dans ses premières années cannoises avait sélectionner Le Labyrinthe de Pan de Guillermo del Toro en 2006, faisant entrer le cinéma de genre en compétition sur la Croisette. Avec une belle fidélité, c'est donc Thierry Frémaux qui viendra présenter dimanc...

Rattra­page 2021 : nos 10 plus beaux films pour 3,50 €

UGC ou Télérama, à vous de choisir. A partir du mercredi 12 pour les Incontournables UGC, et mercredi 19 janvier pour le festival Télérama, vous pourrez revoir ou rattraper une bonne partie des meilleurs films de 2021, pour 3,50 € dans les deux cas. Même s'il manque à nos yeux We...