Sortir à Lyon
Partager cet article :

Anthony Hopkins, père de cinéma pour Zeller

C’est ce que les anglo-saxons appellent un “vehicle”. Un film tout entier construit autour d’une star, en l’oc­cur­rence Anthony Hopkins, le seul acteur avec lequel on peut passer 1h40 au ralenti dans une chambre sans s’en­nuyer. Le person­nage de The Father, premier film de Florian Zeller a donc le même âge que lui, le même prénom que lui, et le même regard bleu acier pour percer ses inter­lo­cu­teurs à jour, son sourire rava­geur hési­tant jusqu’au dernier instant entre la tendresse pater­nelle et l’ap­pé­tit carnas­sier. Il pour­rait nous lire le bottin qu’il conti­nue­rait de nous fasci­ner.

Le miracle Olivia Colman

Olivia Colman, fille de The Father et plus enco­re…

Ici, c’est sa fille qu’il terro­rise à petit feu en perdant peu à peu la boule, et c’est l’autre bonne nouvelle du film : il n’y a pas plus boule­ver­sant que les réac­tions humaines, trop humaines, d’Olivia Colman, désem­pa­rée par l’at­ti­tude à adop­ter devant un tel monstre d’im­pré­vi­si­bi­lité. Si la première heure, très Madame Figaro, s’ap­plique un peu trop à expo­ser les enjeux de la dépen­dance jusqu’au recru­te­ment d’une aide à domi­cile, Florian Zeller a au moins le mérite de ne pas céder à la faci­lité réaliste ensuite.

De Père en Fils…

Dans sa deuxième partie, le film bascule progres­si­ve­ment dans la tête d’An­thony pour mieux traduire ses pertes de repère, jouant avec intel­li­gence du huis clos et de ses diva­ga­tions (on vous laisse décou­vrir comment), sans jamais se dépar­tir de sa tendresse pour lui. Après avoir adapté sa propre pièce écrite à l’ori­gine pour Robert Hirsch quelque temps avant sa mort, Zeller va aujourd’­hui enta­mer le tour­nage du Fils, sa pièce suivante, toujours en anglais et toujours avec des stars bankables (le père sera cette fois joué par Hugh Jack­man). Les histoires de famille sont certes univer­selles, mais espé­rons quand même qu’a­près ce joli coup d’es­sai, il ne profite pas du succès des Oscars pour trans­po­ser toute sa famille de l’autre côté de l’At­lan­tique…

The Father de Florian Zeller (GB-Fr, 1h37) avec Anthony Hopkins, Olivia Colman, Imogene Poots, Olivia Williams…

Que vaut le nouveau Scream ?

Le téléphone de Tara sonne. C’est un homme sympathique à la voix chaude qui dit être un ami de sa mère. Il aborde divers sujets dont les films d’horreur. « Quel est ton préféré ?». Tara, la dinde, est à fond : « Mister Babadook ! Parce que c’est plus qu’un film d’horreur». L’homm...

Trin­ti­gnant dans la plus belle comé­die italienne de Dino Risi

Dino Risi a toujours eu une place à part dans la comédie italienne : plus amer dans son propos (Pauvres mais beaux), plus baroque dans sa mise en scène (Le Signe de Vénus), plus politique (les satires géniales de La Marche sur Rome ou de Une vie difficile). Il était aussi plus ac...

Le nouveau Guillermo del Toro en avant-première au Lumière Terreaux

C'est Thierry Frémaux qui dans ses premières années cannoises avait sélectionner Le Labyrinthe de Pan de Guillermo del Toro en 2006, faisant entrer le cinéma de genre en compétition sur la Croisette. Avec une belle fidélité, c'est donc Thierry Frémaux qui viendra présenter dimanc...

Rattra­page 2021 : nos 10 plus beaux films pour 3,50 €

UGC ou Télérama, à vous de choisir. A partir du mercredi 12 pour les Incontournables UGC, et mercredi 19 janvier pour le festival Télérama, vous pourrez revoir ou rattraper une bonne partie des meilleurs films de 2021, pour 3,50 € dans les deux cas. Même s'il manque à nos yeux We...