Sortir à Lyon
Partager cet article :

Un loup chez les ploucs

Y a comme un vent de fraî­cheur qui souffle sur le jeune cinéma français, de plus en plus tourné vers la campagne et les films de genre. Les jumeaux Ludo­vic et Zoran Boukherma, eux, n’ont carré­ment pas hésité à placer une histoire de loup-garou façon série B au fin fond des Pyré­nées, mélan­geant esthé­tique pop, ambiance rurale, comé­die et images gores. Teddy porte des rangers, des bagues à chaque doigt, possède le même t-shirt en dix exem­plaires et écoute du metal alle­mand. Désco­la­risé, il vit avec son oncle un brin dimi­nué et sa tante handi­capé. Dans cette petite bour­gade rurale, c’est la maison des fous. Pour­tant, Teddy a beau être en colère contre le système, il n’as­pire qu’à la norma­lité et rêve même de construire un pavillon pour sa dulci­née intello-punk avec appa­reil dentaire, jusqu’à ce qu’il se fasse mordre par un loup.

Noémie Lvovsky, gérante d’un salon de massage un peu parti­cu­lier en effet…

Le loup de la colère

Conte social où la plupart des acteurs parlent avec l’ac­cent du pays, la figure du loup-garou  fait ici office de méta­phore. A mesure que Teddy se trans­forme en monstre, les paysans font la chasse au loup qui dévorent leurs brebis et les fils de notables font régner la hiérar­chie, faisant bien comprendre à Teddy qu’il est un plouc. Si le paral­lèle entre montre à crocs et monstre social est parfois trop appuyé, l’in­té­rêt de ce petit film bien réalisé est de ne pratique­ment jamais montrer le loup-garou, lais­sant planer le doute: l’ado se trans­forme-t-il vrai­ment ou est-ce le fruit de sa colère? On pense à Quen­tin Dupieux autant qu’à Kerven et Delé­pine, l’hé­mo­glo­bine en plus. Avec en prime de supers acteurs comme Anthony Bajon et Noémie Lvovsky, géniale en gérante de salon de massage harce­leuse d’hommes post #MeToo.

Teddy, de Ludo­vic et Zoran Boukherma (Fr, 1h28) avec Anthony Bajon, Chris­tine Gautier, Noémie Lvovsky, Ludo­vic Torrent… Actuel­le­ment en salles.

Le Dernier duel de Ridley Scott

Ridley Scott s’attèle au dernier duel connu en France entre Jacques Le Gris et Jean de Carrouges en 1386, le second accusant le premier d’avoir violé sa jeune épouse, suite au témoignage de celle-ci. Le matériau de départ est splendide, la maestria à reconstituer la France du Moy...

Est-ce la peine d’al­ler voir Eiffel ?

Si vous avez un jour rêvé d’une histoire d’amour sous la tour Eiffel, vous pouvez toujours tenter ce drôle de biopic qui reconstitue la préquelle de la tour la plus célèbre du monde... à partir d’un amour empêché en Gironde à la fin du XIXe siècle. Gustave aimait Adrienne (avec u...

On a vu le nouveau James Bond en 4DX

N’écoutez pas les oiseaux de mauvais augure qui ont dû souffrir de trop attendre ce 007, tourné il y a deux ans... Il y a tout dans le dernier James Bond : le prologue italien (au féminin) le plus long de la saga, un générique splendide dans les ruines romaines sous-marines, des ...