Sortir à Lyon
Partager cet article :

L’usine écar­late, le thril­ler écolo

Rouge Film 2020

C’est un pur thril­ler écolo comme on n’en a pas vu en France depuis les bons films de Robert Enrico (comme Zone rouge, avec Sabine Azéma, tourné d’ailleurs à Lyon). À travers la rela­tion entre un père et sa fille (Sami Bouajila et Zita Hanrot, aussi radieuse que convain­cante, décou­verte dans Fatima de Philippe Faucon), Farid Bentoumi orchestre un face-à-face entre deux grands sujets de société : la culture ouvrière plus âgée prête à faire des compro­mis pour sauver des emplois, et l’exi­gence sani­taire et écolo­gique d’une jeune géné­ra­tion qui ne veut plus accep­ter la moindre compro­mis­sion au nom de la santé collec­tive. Les conflits à l’in­té­rieur de l’usine sont parfai­te­ment crédibles et docu­men­tés (avec un Olivier Gour­met impec­cable en mana­ger cynique), et le bras de fer fonc­tionne de bout en bout, porté par un sens du spec­tacle pour filmer les forêts et lacs des envi­rons de Grenoble.

Le film finit un peu trop par se limi­ter à l’im­pact socié­tal de son sujet (il fera à coup sûr de beaux débats), mais le grand spec­tacle instruc­tif est trop rare dans le cinéma français pour s’en priver. Et il prouve une nouvelle fois que Sami Bouajila n’avait pas volé son César du meilleur acteur.


Rouge, de Farid Bentoumi (Fr, 1h26) avec Zita Hanrot, Sami Bouajila, Céline Sallette, Olivier Gour­met…
Sortie le 11 août.

On a lu le nouveau livre drôle et émou­vant de Frémaux sur Taver­nier

Thierry Frémaux revient sur son long compagnonnage avec Bertrand Tavernier à l'Institut Lumière, dans un biographie intime qui paraît chez Grasset : Si nous avions su que nous l’aimions tant, nous l’aurions aimé davantage. Emouvant. Que l’on doit se sentir petit lorsqu’on voya...

Maria Rêve, le nouveau joli petit film avec Karin Viard

 « Nous sommes tous des poèmes » est affiché sur la devanture de l’École des Beaux-arts où Maria vient d’être affectée comme femme de ménage. Plutôt réservée et discrète, elle va alors découvrir un monde rempli de liberté et de créativité aux côtés d’Hubert, le charmant gardien a...

Sans filtre, le nouveau Ruben Ostlund, le grand film de la rentrée

[mis à jour] Deuxième Palme d'Or pour le Suédois Ruben Östlund après The Square, Sans filtre est une satire jubilatoire avec une séquence d'anthologie sur un yacht d'oligarques russes ! Le film le plus ambitieux et le plus impressionnant de cette rentrée? Courez-y ! Il y a ...