Sortir à Lyon
Partager cet article :

Dino Risi et le parfum des femmes

Dino Risi a toujours eu une place à part dans la comé­die italienne : plus amer dans son propos (Pauvres mais beaux), plus baroque dans sa mise en scène (Le Signe de Vénus), ou plus acide dans son obser­va­tion sociale (Les Monstres, film à sketches impi­toyable pour ses mâles contem­po­rains, qui ne manqua pas de faire école). Parfum de femme inau­gure le cycle de trois films que lui consacre le Lumière Fourmi dans la foulée de la rétros­pec­tive orga­ni­sée à la Ciné­ma­thèque à Paris. C’est un de ses films les plus célèbres avec Le Fanfa­ron, toujours avec son acteur fétiche, Vitto­rio Gass­man.

Tragi-comé­die italienne

Le pitch est déjà à lui seul un geste auda­cieux de cinéma, ou comment filmer les amours déses­pé­ré­ment soli­taires d’un aveugle, imagi­nant encore autour de lui l’at­ti­rance qu’il éprouve pour les femmes par leur seul parfum… et quelques attou­che­ments. Gass­man est crédible et charis­ma­tique en diable en amou­reux privé des sens. Plus vintage, tu meurs, des décors d’in­té­rieur all’I­ta­lia jusqu’au Tech­ni­co­lor chromo, en passant par la séquence de la boîte de nuit avec une musique digne des BO les plus idio­ma­tiques des années 70. Mais Parfum de femme est aussi un tour complet de l’Ita­lie super­be­ment photo­gra­phiée à l’air libre, de Turin à Gênes en passant par Naples ou Turin en ouver­ture du film. Le duo que forme Gass­man avec son jeune garçon en facto­tum est une merveille de tendresse souriante (Ales­san­dro Momo), et selon la loi lucide et impi­toyable du réali­sa­teur, la comé­die se trans­forme en « tragé­die italienne » selon ses propres dires (mais pas trop), lorsque débarque la sublime Agos­tina Belli.

Bande annonce d’époque à la sortir du film en 1974.

Parfum de femme de Dino Risi, (Profumo di donna, 1974, It, 1h40) avec Vitto­rio Gass­man, Ales­san­dro Momo, Agos­tina Belli… Reprise dans le cadre du cycle Dino Risi au cinéma Lumière Fourmi, Lyon 3e.

Trin­ti­gnant dans la plus belle comé­die italienne de Dino Risi

Dino Risi a toujours eu une place à part dans la comédie italienne : plus amer dans son propos (Pauvres mais beaux), plus baroque dans sa mise en scène (Le Signe de Vénus), plus politique (les satires géniales de La Marche sur Rome ou de Une vie difficile). Il était aussi plus ac...

Le nouveau Guillermo del Toro en avant-première au Lumière Terreaux

C'est Thierry Frémaux qui dans ses premières années cannoises avait sélectionner Le Labyrinthe de Pan de Guillermo del Toro en 2006, faisant entrer le cinéma de genre en compétition sur la Croisette. Avec une belle fidélité, c'est donc Thierry Frémaux qui viendra présenter dimanc...

Rattra­page 2021 : nos 10 plus beaux films pour 3,50 €

UGC ou Télérama, à vous de choisir. A partir du mercredi 12 pour les Incontournables UGC, et mercredi 19 janvier pour le festival Télérama, vous pourrez revoir ou rattraper une bonne partie des meilleurs films de 2021, pour 3,50 € dans les deux cas. Même s'il manque à nos yeux We...

Lico­rice Pizza, le nouveau film labo­rieux de PT Ander­son

2h15 pour finir par filmer un baiser, c'est long. On n'a rien contre les préliminaires, mais Paul Thomas Anderson n'est plus un adolescent depuis longtemps... Certes, il a choisi, à défaut de véritables révélations, un couple d'ados très frais pour sa "pizza au réglisse" : Alana ...