Sortir à Lyon
Partager cet article :

Mouloud Achour, la daube de la semaine

C’est vrai qu’il est sympa Mouloud Achour. Quand il tourne un film (d’ailleurs pas tout seul, il est co-réalisé), il y met tous ses petits copains, à commen­cer par ceux de Canal+, dont les humo­ristes Romain Frays­si­net et Djimo… qu’on retrouve tous les dimanches sur le plateau de Clique, l’émis­sion présen­tée par Mouloud Achour, quel heureux hasard. On y croise aussi d’an­ciennes gloires de la chaîne cryp­tée, comme Kyan Khojandi ou Omar Sy, histoire que les télé­spec­ta­teurs de la chaîne ne soient pas tota­le­ment dépay­sés. Voilà comment, sous couvert de réali­ser un premier film pop et popu­laire, le jour­na­liste reste dans l’entre-soi en multi­pliant les invi­tés surprises pour montrer qu’il a le plus gros carnet d’adresses de tout Paris.

Roman Frays­si­net et Djimo dans Les Méchants (de Mouloud Achour).

Gentils couillons

Si encore cette comé­die pour “d’jeunes”, qui dénoncent les médias et la course au buzz, était drôle, on lui aurait pardonné. Sauf qu’elle ressemble à un sketch taillé pour le petit écran: c’est drôle sur trois minutes, il y a quelques bonnes idées, mais étiré sur 1h20, c’est long. Paro­diant une émis­sion d’info en continu qui veut explo­ser l’au­di­mat en faisant passer deux gentils couillons pour des méchants djiha­distes, Les Méchants se moquent genti­ment de tout le monde: de la jour­na­liste ambi­tieuse aux polé­mistes de tout poil, en passant par les bobos bios pari­siens. Spoil: le néo-réali­sa­teur ne nous apprend pas grand chose sur le fonc­tion­ne­ment des médias. Bref, Mouloud Achour ne réin­vente pas la roue, mais rassu­rez-vous, ses copains diront le plus grand bien de lui sur tous les plateaux de Canal+.

Les Méchants, de Mouloud Achour, Domi­nique Baumard (France, 1h21). Avec Roman Frays­si­net, Djimo, Ludi­vine Sagnier (en caution meuf)… Sortie le 8 septembre.

Trin­ti­gnant dans la plus belle comé­die italienne de Dino Risi

Dino Risi a toujours eu une place à part dans la comédie italienne : plus amer dans son propos (Pauvres mais beaux), plus baroque dans sa mise en scène (Le Signe de Vénus), plus politique (les satires géniales de La Marche sur Rome ou de Une vie difficile). Il était aussi plus ac...

Le nouveau Guillermo del Toro en avant-première au Lumière Terreaux

C'est Thierry Frémaux qui dans ses premières années cannoises avait sélectionner Le Labyrinthe de Pan de Guillermo del Toro en 2006, faisant entrer le cinéma de genre en compétition sur la Croisette. Avec une belle fidélité, c'est donc Thierry Frémaux qui viendra présenter dimanc...

Rattra­page 2021 : nos 10 plus beaux films pour 3,50 €

UGC ou Télérama, à vous de choisir. A partir du mercredi 12 pour les Incontournables UGC, et mercredi 19 janvier pour le festival Télérama, vous pourrez revoir ou rattraper une bonne partie des meilleurs films de 2021, pour 3,50 € dans les deux cas. Même s'il manque à nos yeux We...

Lico­rice Pizza, le nouveau film labo­rieux de PT Ander­son

2h15 pour finir par filmer un baiser, c'est long. On n'a rien contre les préliminaires, mais Paul Thomas Anderson n'est plus un adolescent depuis longtemps... Certes, il a choisi, à défaut de véritables révélations, un couple d'ados très frais pour sa "pizza au réglisse" : Alana ...