Sortir à Lyon
Partager cet article :

Mouloud Achour, la daube de la semaine

C’est vrai qu’il est sympa Mouloud Achour. Quand il tourne un film (d’ailleurs pas tout seul, il est co-réalisé), il y met tous ses petits copains, à commen­cer par ceux de Canal+, dont les humo­ristes Romain Frays­si­net et Djimo… qu’on retrouve tous les dimanches sur le plateau de Clique, l’émis­sion présen­tée par Mouloud Achour, quel heureux hasard. On y croise aussi d’an­ciennes gloires de la chaîne cryp­tée, comme Kyan Khojandi ou Omar Sy, histoire que les télé­spec­ta­teurs de la chaîne ne soient pas tota­le­ment dépay­sés. Voilà comment, sous couvert de réali­ser un premier film pop et popu­laire, le jour­na­liste reste dans l’entre-soi en multi­pliant les invi­tés surprises pour montrer qu’il a le plus gros carnet d’adresses de tout Paris.

Roman Frays­si­net et Djimo dans Les Méchants (de Mouloud Achour).

Gentils couillons

Si encore cette comé­die pour “d’jeunes”, qui dénoncent les médias et la course au buzz, était drôle, on lui aurait pardonné. Sauf qu’elle ressemble à un sketch taillé pour le petit écran: c’est drôle sur trois minutes, il y a quelques bonnes idées, mais étiré sur 1h20, c’est long. Paro­diant une émis­sion d’info en continu qui veut explo­ser l’au­di­mat en faisant passer deux gentils couillons pour des méchants djiha­distes, Les Méchants se moquent genti­ment de tout le monde: de la jour­na­liste ambi­tieuse aux polé­mistes de tout poil, en passant par les bobos bios pari­siens. Spoil: le néo-réali­sa­teur ne nous apprend pas grand chose sur le fonc­tion­ne­ment des médias. Bref, Mouloud Achour ne réin­vente pas la roue, mais rassu­rez-vous, ses copains diront le plus grand bien de lui sur tous les plateaux de Canal+.

Les Méchants, de Mouloud Achour, Domi­nique Baumard (France, 1h21). Avec Roman Frays­si­net, Djimo, Ludi­vine Sagnier (en caution meuf)… Sortie le 8 septembre.

Un maxi­mum de nomi­na­tions aux Césars pour Louis Garrel

Tournés dans la région et co-produits par Auvergne Rhône-Alpes cinéma, La Nuit du 12 de Dominik Moll et L'Innocent de Louis Garrel se taille la part du lion pour les nominations aux prochains César. Tant mieux, on les adore ! Ce sont deux films tournés dans la région et deux f...

Moins de séances au cinéma : fini le matin ?

Elles coûtent moins cher... mais elles sont en voie de disparition ! Les séances du matin ont peu à peu déserté les salles de cinéma depuis l'après Covid. Pathé avait le premier lancé le mouvement dans tous ses cinémas lyonnais, commençant ses séances désormais en début d'après-m...

Rétro Paso­lini à l’Ins­ti­tut Lumière : le sexe et la mort

A côté de Mamma Roma, son chef d’œuvre, la rétro Pasolini à l’Institut Lumière permet de revoir les trois volets du projet le plus fou de Pasolini : la Trilogie de la Vie. Une utopie sexuelle débridée, plus sombre qu’il n’y paraît, qui reste une intrusion sans équivalent de la po...