Sortir à Lyon
Partager cet article :

Déli­cieux, le feel good movie de la rentrée

Humi­lié par son maître le duc de Cham­fort, Pierre Mance­ron, cuisi­nier remarquable, est limogé et se retire à la campagne. C’est en faisant la rencontre de Louise, une femme passion­née par la cuisine, qu’ils vont ensemble ouvrir le premier restau­rant à l’aube de la Révo­lu­tion françai­se… Super­be­ment photo­gra­phié par le chef op de Kaame­lott, Jean-Marie Dreujou, porté par des acteurs en plein appé­tit jusque dans les seconds rôles (le toujours génial Benja­min Lavernhe en duc de Cham­fort, aussi puant qu’hi­la­rant), cette belle histoire ne casse pas trois pattes à un canard laqué mais comporte son lot de rebon­dis­se­ments (le retour du duc à la table), de conflits sociaux et d’ins­crip­tion histo­rique, en plus d’être parfai­te­ment dialo­gué. L’his­toire savou­reuse (et amou­reuse) du premier restau­rant français qui donne plus faim que Top Chef, diver­tis­se­ment idéal pour une rentrée en douceur(s).

Déli­cieux  d’Eric Besnard (Fr, 1h52) avec Grégory Gade­bois, Isabelle Carré, Benja­min Lavernhe, Guillaume de Tonqué­dec… Sortie le 8 septembre.

Benja­min Lavernhe dans Déli­cieux.

On a lu le nouveau livre drôle et émou­vant de Frémaux sur Taver­nier

Thierry Frémaux revient sur son long compagnonnage avec Bertrand Tavernier à l'Institut Lumière, dans un biographie intime qui paraît chez Grasset : Si nous avions su que nous l’aimions tant, nous l’aurions aimé davantage. Emouvant. Que l’on doit se sentir petit lorsqu’on voya...

Maria Rêve, le nouveau joli petit film avec Karin Viard

 « Nous sommes tous des poèmes » est affiché sur la devanture de l’École des Beaux-arts où Maria vient d’être affectée comme femme de ménage. Plutôt réservée et discrète, elle va alors découvrir un monde rempli de liberté et de créativité aux côtés d’Hubert, le charmant gardien a...

Sans filtre, le nouveau Ruben Ostlund, le grand film de la rentrée

[mis à jour] Deuxième Palme d'Or pour le Suédois Ruben Östlund après The Square, Sans filtre est une satire jubilatoire avec une séquence d'anthologie sur un yacht d'oligarques russes ! Le film le plus ambitieux et le plus impressionnant de cette rentrée? Courez-y ! Il y a ...