Sortir à Lyon
Partager cet article :

Un dessin animé à donner le vertige

On a rare­ment été autant emballé par un film d’ani­ma­tion, pour adulte qui plus est. Adapté par Patrick Imbert du manga de Jirô Tani­gu­chi, qui est lui-même une adap­ta­tion d’un feuille­ton à succès paru dans la presse japo­naise dans les années 90, Le Sommet des dieux est une réus­site totale, tant visuelle que narra­tive. Conden­sant les 1500 pages de cette histoire fleuve, Patrick Imbert a fait le choix de ne garder que la trame prin­ci­pale, soit la quête d’un photo­graphe lancé à la recherche d’une ancienne gloire de l’al­pi­nisme. Flash-back et séances d’es­ca­lade à la conquête des cimes rythment cette histoire de dépas­se­ment de soi et de passion plus forte que la vie elle-même. Les superbes dessins réalistes de paysages et de ciels étoi­lés, la proxi­mité avec les person­nages, ou encore cette séquence de mal de l’al­ti­tude tein­tée de rouge parvien­dront même à vous donner le vertige. Pas mal pour un dessin-animé… La petite merveille de la rentrée, réali­sée au studio La Cartou­che­rie à Bourg-lès-Valence.

Le Sommet des dieux, film d’ani­ma­tion de Patrick Imbert (1h30, France). Sortie le 22 septembre.

L’ex­tra­or­di­naire réalisme du Sommet des Dieux de Patrick Imbert.

Limbo, beau film plein d’hu­mour sur les migrants

“Tu aurais préféré que je meurs en martyr ?” balance Omar, un réfugié syrien à son frère, resté au pays, au téléphone. Réfugié, il débarque avec d’autres dans les Uists, une île des Hébrides écossaises qui n'avait jusqu’alors jamais connu de tournage de cinéma. S’ouvrant sur une ...

Petit paysan, le beau film rural avec Swann Arlaud, gratuit sur France TV

Rares sont les films qui parviennent à nous immerger dans un univers professionnel sans se réfugier dans un naturalisme pseudo-documentaire ni instrumentaliser ses personnages pour tenir un discours pré-digéré. Le petit paysan du titre c’est Pierre, jeune éleveur de vaches laitiè...