Sortir à Lyon
Partager cet article :

Un dessin animé à donner le vertige

On a rare­ment été autant emballé par un film d’ani­ma­tion, pour adulte qui plus est. Adapté par Patrick Imbert du manga de Jirô Tani­gu­chi, qui est lui-même une adap­ta­tion d’un feuille­ton à succès paru dans la presse japo­naise dans les années 90, Le Sommet des dieux est une réus­site totale, tant visuelle que narra­tive. Conden­sant les 1500 pages de cette histoire fleuve, Patrick Imbert a fait le choix de ne garder que la trame prin­ci­pale, soit la quête d’un photo­graphe lancé à la recherche d’une ancienne gloire de l’al­pi­nisme. Flash-back et séances d’es­ca­lade à la conquête des cimes rythment cette histoire de dépas­se­ment de soi et de passion plus forte que la vie elle-même. Les superbes dessins réalistes de paysages et de ciels étoi­lés, la proxi­mité avec les person­nages, ou encore cette séquence de mal de l’al­ti­tude tein­tée de rouge parvien­dront même à vous donner le vertige. Pas mal pour un dessin-animé… La petite merveille de la rentrée, réali­sée au studio La Cartou­che­rie à Bourg-lès-Valence.

Le Sommet des dieux, film d’ani­ma­tion de Patrick Imbert (1h30, France). Sortie le 22 septembre.

L’ex­tra­or­di­naire réalisme du Sommet des Dieux de Patrick Imbert.

Le Dernier duel de Ridley Scott

Ridley Scott s’attèle au dernier duel connu en France entre Jacques Le Gris et Jean de Carrouges en 1386, le second accusant le premier d’avoir violé sa jeune épouse, suite au témoignage de celle-ci. Le matériau de départ est splendide, la maestria à reconstituer la France du Moy...

Est-ce la peine d’al­ler voir Eiffel ?

Si vous avez un jour rêvé d’une histoire d’amour sous la tour Eiffel, vous pouvez toujours tenter ce drôle de biopic qui reconstitue la préquelle de la tour la plus célèbre du monde... à partir d’un amour empêché en Gironde à la fin du XIXe siècle. Gustave aimait Adrienne (avec u...

On a vu le nouveau James Bond en 4DX

N’écoutez pas les oiseaux de mauvais augure qui ont dû souffrir de trop attendre ce 007, tourné il y a deux ans... Il y a tout dans le dernier James Bond : le prologue italien (au féminin) le plus long de la saga, un générique splendide dans les ruines romaines sous-marines, des ...