Sortir à Lyon
Partager cet article :

François Cluzet, L’Homme de la cave

Simon Sand­berg vend sa cave à Mr. Fonzic, quinqua­gé­naire a priori sans histoire. Mais très vite, des voisins font état d’in­sultes racistes remon­tant de la cave où il a élu domi­cile. Après une brève enquête, Simon découvre alors le passé trouble du nouvel intrus, néga­tion­niste actif sur inter­net. Alors que Simon et sa femme Hélène tentent déses­pé­ré­ment d’ex­pul­ser l’in­trus, leurs soutiens se défilent les uns après les autres ;  avocats impuis­sants, voisins passifs ou char­més par les airs faus­se­ment misé­rables d’un Mr. Fonzic qui se pose en victime : « Je pose juste des ques­tions. On n’a pas le droit de poser des ques­tions ? »  L’homme parvien­dra même à faire planer le doute sur la véri­table propriété de l’ap­par­te­ment de Simon, réqui­si­tionné sous l’oc­cu­pa­tion alle­mande et resti­tué à la fin de la guerre à son oncle revenu des camps.

La règne du doute

François Cluzet, Jéré­mie Renier et Béré­nice Béjo, le trio infer­nal de L’Homme de la cave.

Alors que le doute se répand dans la copro­priété en même temps qu’une moisis­sure au plafond de Simon, l’étau se resserre autour de la famille, au bord de l’im­plo­sion, pous­sée à bout par la présence de l’homme qui les pousse à s’in­ter­ro­ger sur leur propre histoire : « « Il est seul, il n’a que sa haine… » excuse Simon. Tout l’enjeu sera de rester ensemble et de se rappe­ler qui l’on est dans ce règne du doute. Un thril­ler social au rythme savam­ment mené, au bord de l’im­plo­sion, et une méta­phore perti­nente de la société d’aujourd’­hui, à une époque où les derniers témoins de la Shoah dispa­raissent et où les thèses complo­tistes gagnent en puis­sance, peignant en finesse l’image d’une société sous tension, en perte de repères.

L’Homme de la cave (Fr, 1h54) de Philippe Le Guay, avec François Cluzet, Béré­nice Bejo, Jéré­mie Renier, Victo­ria Eber… Sortie le 13 octobre.

Jéré­mie Renier dans L’Homme de la cave.

Le Dernier duel de Ridley Scott

Ridley Scott s’attèle au dernier duel connu en France entre Jacques Le Gris et Jean de Carrouges en 1386, le second accusant le premier d’avoir violé sa jeune épouse, suite au témoignage de celle-ci. Le matériau de départ est splendide, la maestria à reconstituer la France du Moy...

Est-ce la peine d’al­ler voir Eiffel ?

Si vous avez un jour rêvé d’une histoire d’amour sous la tour Eiffel, vous pouvez toujours tenter ce drôle de biopic qui reconstitue la préquelle de la tour la plus célèbre du monde... à partir d’un amour empêché en Gironde à la fin du XIXe siècle. Gustave aimait Adrienne (avec u...

On a vu le nouveau James Bond en 4DX

N’écoutez pas les oiseaux de mauvais augure qui ont dû souffrir de trop attendre ce 007, tourné il y a deux ans... Il y a tout dans le dernier James Bond : le prologue italien (au féminin) le plus long de la saga, un générique splendide dans les ruines romaines sous-marines, des ...