Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le nouveau film de Jacques Audiard dans Paris 13e

Romance urbaine et tren­te­naires en crise, Audiard surprend avec ces Olym­piades, s’aven­tu­rant loin des magouilles de petites frappes avec au scéna­rio, non pas son acolyte de toujours, Thomas Bide­gain, mais Céline Sciamma et Léa Mysius, deux réali­sa­trices habi­tuées à nous parler d’amour et de jeunesse. Inspiré de trois nouvelles graphiques d’Adrian Tomine, le film embrasse un triangle amou­reux pour abor­der des préoc­cu­pa­tions actuelles que sont l’en­ga­ge­ment, la quête d’iden­tité, la préca­rité, la soli­tude et même les réseaux sociaux. Le tout dans un noir et blanc intem­po­rel, faisant du trei­zième arron­dis­se­ment l’un des quar­tiers pari­siens les plus graphiques, avec en prime un trio d’ac­teurs rafrai­chis­sant… même dans les scènes les plus crues. Un beau film sur la rencontre avec soi-même, qui manque malheu­reu­se­ment parfois un peu de liant, n’évi­tant pas les clichés sur les profs, le harcè­le­ment ou le stand up. Qui trop embras­se…

Les Olym­piades, de Jacques Audiard (Fr, 1h45) avec Lucie Zhang, Makita Samba, Noémie Merlant… Sortie le 3 novembre.

Lire aussi notre entre­tien avec Rone, compo­si­teur de la musique du film, lors de sa venue aux Nuits de Four­vière.

Un maxi­mum de nomi­na­tions aux Césars pour Louis Garrel

Tournés dans la région et co-produits par Auvergne Rhône-Alpes cinéma, La Nuit du 12 de Dominik Moll et L'Innocent de Louis Garrel se taille la part du lion pour les nominations aux prochains César. Tant mieux, on les adore ! Ce sont deux films tournés dans la région et deux f...

Moins de séances au cinéma : fini le matin ?

Elles coûtent moins cher... mais elles sont en voie de disparition ! Les séances du matin ont peu à peu déserté les salles de cinéma depuis l'après Covid. Pathé avait le premier lancé le mouvement dans tous ses cinémas lyonnais, commençant ses séances désormais en début d'après-m...

Rétro Paso­lini à l’Ins­ti­tut Lumière : le sexe et la mort

A côté de Mamma Roma, son chef d’œuvre, la rétro Pasolini à l’Institut Lumière permet de revoir les trois volets du projet le plus fou de Pasolini : la Trilogie de la Vie. Une utopie sexuelle débridée, plus sombre qu’il n’y paraît, qui reste une intrusion sans équivalent de la po...