Sortir à Lyon
Partager cet article :

Cry Macho, le nouveau Clint East­wood en mélo

A 91 ans, papy East­wood a plus d’une pelli­cule dans sa caméra. Avec Cry Macho, son dernier mélo en forme de western, il revient droit dans ses santiags en ancienne star du rodéo, char­gée d’al­ler cher­cher au Mexique le fils d’un ami pour régler une vieille dette. L’ac­teur-réali­sa­teur reprend son rôle favori de vieillard revêche et soli­taire au grand cœur, dans un scéna­rio cousu de fil blanc où la seule surprise que vous aurez sera de voir le person­nage nona­gé­naire mater sans problème un cheval sauvage, alors que la minute d’avant, il semblait souf­frir d’ar­throse des hanches… Le reste du film donne une image très folk­lo­rique du Mexique avec des person­nages échap­pés d’une télé­no­vela, le jeune acteur joue parfois fran­che­ment très mal et les bons senti­ments triomphent toujours contre les méchants. Malgré tout, on éprouve une certaine tendresse pour cet East­wood prenant plai­sir à inven­ter un western du troi­sième âge, s’oc­troyant même le bonheur de faire quelques pieds de nez à la vieillesse grâce à la magie du cinéma.

Cry Macho, de Clint East­wood (E.U, 1h44). Avec Clint East­wood, Dwight Yoakam, Daniel V. Grau­lau… Sortie le 10 novembre.

Limbo, beau film plein d’hu­mour sur les migrants

“Tu aurais préféré que je meurs en martyr ?” balance Omar, un réfugié syrien à son frère, resté au pays, au téléphone. Réfugié, il débarque avec d’autres dans les Uists, une île des Hébrides écossaises qui n'avait jusqu’alors jamais connu de tournage de cinéma. S’ouvrant sur une ...

Petit paysan, le beau film rural avec Swann Arlaud, gratuit sur France TV

Rares sont les films qui parviennent à nous immerger dans un univers professionnel sans se réfugier dans un naturalisme pseudo-documentaire ni instrumentaliser ses personnages pour tenir un discours pré-digéré. Le petit paysan du titre c’est Pierre, jeune éleveur de vaches laitiè...