Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le nouveau Guillermo del Toro en avant-première au Lumière Terreaux

C’est Thierry Frémaux qui dans ses premières années cannoises avait sélec­tion­ner Le Laby­rinthe de Pan de Guillermo del Toro en 2006, faisant entrer le cinéma de genre en compé­ti­tion sur la Croi­sette. Avec une belle fidé­lité, c’est donc Thierry Frémaux qui vien­dra présen­ter dimanche le nouveau film du réali­sa­teur mexi­cain, Night­mare Alley, en exclu­si­vité au Lumière Terreaux. Autant vous dire qu’il faudra être encore plus patient que pour faire un test PCR pour avoir des places…

Toni Colette dans les yeux de Brad­ley Cooper.
Brad­ley Cooper et Cate Blan­chett dans un casting 5 étoiles

Mais ça vaut le coup : Night­mare Alley regroupe a priori tout ce qu’on aime dans le cinéma de Guillermo Del Toro : l’épo­pée histo­rique (le New York des années 40), l’in­trigue fantas­tique (jeu de dupes et voyance) et la splen­deur visuelle d’une fête foraine qui va vous faire tour­ner la tête jusqu’au thril­ler. Avec un casting 5 étoiles : Brad­ley Cooper, Cate Blan­chett, Toni Colette, Willem Dafoe ou Rooney Mara. N’en jetez plus, la bande annonce est déjà une petite merveille, gageons que le film soit encore plus beau.

Night­mare Alley de Guillermo del Toro (EU-Mex, 2h30) avec Brad­ley Cooper, Cate Blan­chett, Toni Colette, Rooney Mara, Willem Dafoe… En avant-première au Lumière Terreaux, Lyon 1er, dimanche 16 janvier à 18h30. Séance présen­tée par Thierry Frémaux.

Avec Violent night, le Père Noël ne fait pas de cadeau

Le Père Noël n’y croit plus trop. Il boit bière sur bière dans un bar, fustigeant les enfants sur-consuméristes (non, pas vous...) qui vont jusqu’à réclamer de l’argent liquide. Il pense même raccrocher sa hotte, quand il se retrouve confronté à une prise d’otages dans une famill...

Le Torrent, nouveau nanar d’Anne Le Ny malgré André Dusso­lier

Quitte à voir un film pépère, autant qu'André Dussollier soit dedans... C'était ce qu'on s'était dit en allant voir Le Torrent d'Anne Le Ny, sans avoir qu'il n'arriverait qu'à la moitié du film pour un second rôle parfait comme d'habitude, mais un second rôle seulement... Celui d...