Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le nouveau Guillermo del Toro en avant-première au Lumière Terreaux

C’est Thierry Frémaux qui dans ses premières années cannoises avait sélec­tion­ner Le Laby­rinthe de Pan de Guillermo del Toro en 2006, faisant entrer le cinéma de genre en compé­ti­tion sur la Croi­sette. Avec une belle fidé­lité, c’est donc Thierry Frémaux qui vien­dra présen­ter dimanche le nouveau film du réali­sa­teur mexi­cain, Night­mare Alley, en exclu­si­vité au Lumière Terreaux. Autant vous dire qu’il faudra être encore plus patient que pour faire un test PCR pour avoir des places…

Toni Colette dans les yeux de Brad­ley Cooper.
Brad­ley Cooper et Cate Blan­chett dans un casting 5 étoiles

Mais ça vaut le coup : Night­mare Alley regroupe a priori tout ce qu’on aime dans le cinéma de Guillermo Del Toro : l’épo­pée histo­rique (le New York des années 40), l’in­trigue fantas­tique (jeu de dupes et voyance) et la splen­deur visuelle d’une fête foraine qui va vous faire tour­ner la tête jusqu’au thril­ler. Avec un casting 5 étoiles : Brad­ley Cooper, Cate Blan­chett, Toni Colette, Willem Dafoe ou Rooney Mara. N’en jetez plus, la bande annonce est déjà une petite merveille, gageons que le film soit encore plus beau.

Night­mare Alley de Guillermo del Toro (EU-Mex, 2h30) avec Brad­ley Cooper, Cate Blan­chett, Toni Colette, Rooney Mara, Willem Dafoe… En avant-première au Lumière Terreaux, Lyon 1er, dimanche 16 janvier à 18h30. Séance présen­tée par Thierry Frémaux.

Night­mare Alley, le nouveau film ciné­vore de Guillermo Del Toro

La reconstitution historique, superbe, indique la période. Mais la phrase « il paraît que le Chleuh qui ressemble à Charlie Chaplin a envahi la Pologne » ne laisse plus de doute : nous sommes en septembre 1939. On se plaint aujourd’hui du climat, mais à cette période il pleuvait ...

Anthony Hopkins, « Father » à Oscars, nouveau sur Canal plus

C’est ce que les anglo-saxons appellent un “vehicle”. Un film tout entier construit autour d’une star, en l’occurrence Anthony Hopkins, le seul acteur avec lequel on peut passer 1h40 au ralenti dans une chambre sans s’ennuyer. Le personnage de The Father, premier film de Florian ...

Night­mare Alley, le nouveau film inter­mi­nable de Guillermo del Toro

C’est toujours embêtant quand l’aboutissement d’un film de 2h30 n’intervient qu’à la toute fin, dans une dernière scène, heureusement splendide. Avant, il vous faudra être (très) patient pour faire dix fois le tour d’une fête foraine des années 40, certes avec une Rooney Mara arc...