Sortir à Lyon
Partager cet article :

Que vaut le nouveau Scream ?

Le télé­phone de Tara sonne. C’est un homme sympa­thique à la voix chaude qui dit être un ami de sa mère. Il aborde divers sujets dont les films d’hor­reur. « Quel est ton préféré ? ». Tara, la dinde, est à fond : « Mister Baba­dook ! Parce que c’est plus qu’un film d’hor­reur ». L’homme qui, on le sent, n’est pas là pour enfi­ler les clichés conve­nus, veut appro­fon­dir le sujet : « Qu’est que ça veut dire « plus » qu’un film d’hor­reur ? ». Tara se met quasi­ment en posi­tion de postu­ler à une chaire à la fac : « cela fait peur, certes, mais avec une théma­tique et une réflexion sous-jacente complexes. Pas une succes­sion de scènes pour­ries pour vous faire sursau­ter. C’est un super film sur la mater­nité et le deuil…  ».

Port du masque pour l’éter­nité

Autant dire que de mater­nité, on en enten­dra peu parler, mais qu’il y aura beau­coup de deuils à coups de couteau de cuisine (le gros modèle à décou­per les dindes de Xmas). Car on l’a deviné, l’homme au télé­phone (et par ailleurs derrière la porte) est LE tueur, affu­blé du célèbre masque de fantôme de la saga Scream. 25 ans après, la seule attrac­tion valable de la bour­gade de Wood­sboro est de retour. Les prota­go­nistes sont des jeunes, comme dans le premier Scream (1996), mais les person­nages histo­riques reviennent en soutien. On remarquera au passage que Cour­te­ney Cox et Neve Camp­bell ont désor­mais l’air de sœurs jumelles cougar grâce à la magie de la chirur­gie esthé­tique. Des éléments contem­po­rains ont été inté­grés, comme la trans­for­ma­tion en torche humaine par gel hydro­al­coo­lique. Une fan fiction joueuse, hommage à Wes Craven, assez réus­sie. F.M.

Scream de Matt Betti­nelli-Olpin et Tyler Gillett (EU, 2h) avec Neve Camp­bell, Cour­te­ney Cox, David Arquette, Marley Shel­ton, Jenna Ortega, Dylan Minet­te… Sorti le 12 janvier.

Avec son Asté­rix, Canet copie Chabat en plus nul

Après Claude Zidi, Alain Chabat et Laurent Tirard, Guillaume Canet s’attaque à la bande dessinée culte de Goscinny et Uderzo avec Astérix et Obélix, L'Empire du milieu. Une adaptation poussive avec un duo principal décevant, malgré les seconds rôles qui raviront les enfants. K...

Un petit frère, le nouveau film de toute beauté de Leonor Saraille

Après Jeune femme, son beau premier film, Léonor Saraille signe un second long-métrage encore plus ambitieux, portrait d’une famille immigrée originaire de Côte d’Ivoire sur plusieurs dizaines d’années. A la façon du Boyhood de Richard Linklater mais dans un contexte on ne peut p...

Pour la France avec Karim Leklou, un petit film pour un grand sujet

Malgré un titre ronflant, Rachid Hami s'arrête un peu trop à l'anecdote du portrait de famille dans son film Pour la France, avec un Karim Leklou en alter-ego de son réalisateur. Mouais... Aïssa, le frère cadet d'une famille algérienne qui souhaitait s'engager pour son pays, n...