Sortir à Lyon
Partager cet article :

On a vu Black­light, le nouveau Liam Neeson

Blacklight, le nouveau Liam Neeson.
Liam Neeson dans Blacklight.

Travis Block (Liam Neeson) est l’agent du FBI de la dernière chance. Il est chargé de sortir du guêpier ses collègues infil­trés lorsqu’ils sont accu­lés. Dusty Crane, un agent sous couver­ture et sous cache­tons contacte une jeune jour­na­liste pour lui révé­ler un énorme secret. Il y a une conspi­ra­tion au FBI. Des agents, épris de loi et d’ordre, tuent des inno­cents. Comme cette candi­date aux élec­tions, dange­reu­se­ment fémi­niste et anti­ra­ciste. Mais voilà, Dusty Crane, chargé de l’éli­mi­ner, est tombé amou­reux d’el­le… Autant dire que Dusty Crane ne passera pas beau­coup de temps dans le film. Travis Block va évidem­ment remettre de l’ordre au volant de son Dodge chal­len­ger hell­cat redeye, une voiture aussi discrète que celle de Starsky et Hutch, ce qui un peu étrange pour un agent secret. Ce bolide sera au centre de l’ac­tion dans une course pour­suite avec un camion poubelle sur lequel il pren­dra quelques secondes de retard avant le crash attendu. Un peu éton­nant pour un véhi­cule qui peut monter à 326 kilo­mètres heures.

Liam Neeson, comme d’ha­bi­tu­de…

Rien de bien nouveau dans ce clas­sique du petit film d’ac­tion. Comme d’ha­bi­tude Liam Neeson va se faire enle­ver sa fille, ce qui nous l’énerve. Comme d’ha­bi­tude il rattrape des gens à la course, alors qu’à l’évi­dence il court moins vite. Et comme d’ha­bi­tude avec un fil élec­trique, un bout de scotch, une arri­vée d’eau ou une cuisi­nière à gaz, il crée des pièges mortels. A part le projet anti- écolo­giste de ce film – le V8 de Travis emprunté à Mad Max consomme 33 litres au 100 – , on adhère plutôt aux conven­tions tranquille­ment éculées du genre.

Black­light de Mark Williams (E-U.-Chine- Austra­lie, 1h48) avec Liam Neeson, Aidan Quinn, Emmy Raver-Lamp­man, Taylor John Smith… Sorti le 23 février.

The North­man, un film bête comme un Viking !

On avait bien aimé The Lighthouse, le précédent film de Robert Eggers. On avait peut-être eu tort... Parce qu'à vouloir s'intéresser à la légende d'Amleth, ours et loup", ancêtre du Hamlet élisabéthain voulant venger son père en trucidant son oncle, le moins qu'on puisse dire, c'...