Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le Temps des secrets, la magie Pagnol du nouveau Chris­tophe Barra­tier

Le Temps des secrets de Christophe Barratier, d'après Marcel Pagnol.
L'enfance de Marcel Pagnol dans Le Temps des secrets.

Depuis Les Choristes (remake de La Cage aux Rossi­gnols), Chris­tophe Barra­tier s’est fait une spécia­lité de donner suite aux histoires d’an­tan. Après La Nouvelle Guerre des boutons, le voilà qui met en images – splen­dides – l’au­to­bio­gra­phie de Pagnol, tour­née sur les lieux mêmes où Yves Robert réalisa La Gloire de mon père et Le Château de ma mère.

Le jeune Marcel Pagnol (Léo Campion) et son insti­tu­teur (photos Jean-Claude Lother).

La gloire de Marcel

En orfèvre d’un cinéma popu­laire comme on n’en fait plus, Chris­tophe Barra­tier rend hommage à l’oeuvre de Pagnol dans toute ses dimen­sions : la beauté de la nature qui baigne l’in­no­cence de l’en­fance, la théâ­tra­lité avec un Michel Vuiller­moz génial en poète escroc, et le goût du conte initia­tique avec l’ap­pren­tis­sage des mensonges adultes dont est témoin le jeune Marcel, et un finale tout de rêve­rie enfan­tine en clin d’oeil à Harry Potter. Un beau film fami­lial baigné du soleil de Provence et du lyrisme de la musique de Philippe Rombi, compo­si­teur notam­ment pour François Ozon.

Le Temps des secrets de Chris­tophe Barra­tier (Fr, 1h44) avec Léo Campion, Guillaume de Tonqué­dec, François-Xavier Demai­son, Méla­nie Doutey, Michel Vuiller­moz, Olivia Côte… Sortie le 23 mars.

The North­man, un film bête comme un Viking !

On avait bien aimé The Lighthouse, le précédent film de Robert Eggers. On avait peut-être eu tort... Parce qu'à vouloir s'intéresser à la légende d'Amleth, ours et loup", ancêtre du Hamlet élisabéthain voulant venger son père en trucidant son oncle, le moins qu'on puisse dire, c'...