Sortir à Lyon
Partager cet article :

En corps, le faux pas du nouveau Cédric Klapisch

En Corps, le nouveau Cédric Klapisch.
Marion Barbeau, Pio Marmaï et François Civil dans En Corps.

Amou­reux de la danse depuis toujours, Cédric Klapisch se paie le grand choré­graphe israé­lien Hofesh Shechter pour cette histoire d’une danseuse clas­sique qui va trou­ver à se recon­ver­tir dans la danse contem­po­raine après un acci­dent sur scène. Les séquences de répé­ti­tion avec Shech­ter sont magni­fiques, et Klapisch (en caméo en régis­seur au début du film) n’a rien perdu de son sens visuel pour filmer le ballet de l’Opéra de Paris. Las, une grande danseuse (Marion Barbeau) ne fait pas néces­sai­re­ment une bonne comé­dienne. Malgré l’aide de Santiago Amigo­rena, Klapisch accu­mule les poncifs amou­reux et socio­lo­giques : François Civil en kiné adepte des méde­cines paral­lèles, Pio Marmaï dans son sempi­ter­nel rôle de gaucho balourd.

Marion Barbeau de l’Opéra de Paris en mauvaise posture. (photos Emma­nuelle Jabson-Roques)

Klapisch perd pied

Blabla artis­tique de Muriel Robin qui aurait bien voulu être une artiste dans sa grande demeure bour­geoise pour accueillir les danseurs, couplet vegan et #metoo sans consé­quence et histoire d’amour cucul d’un balcon à l’autre des grands appar­te­ments pari­siens, Klapisch n’a jamais été à son meilleur quand il filme la bour­geoi­sie (Ma part du gâteau, Ce qui nous lie). Même Denis Poda­ly­dès ne sert à rien en second rôle pater­nel, à part verser une larmi­chette aussi conve­nue que le reste à la fin. Quel dommage que Klapisch ne se soit pas contenté de filmer la danse…


En corps de Cédric Klapisch (Fr, 1h57) avec Marion Barbeau, François Civil, Hofesh Shech­ter, Mehdi Baki, Muriel Robin… Sortie le 30 mars. Avant-premières pour vous faire votre opinion mardi 29 mars à 20h à l’UGC Confluence, Lyon 2e, et à 20h15 à l’UGC Part-Dieu, Lyon 3e.

The North­man, un film bête comme un Viking !

On avait bien aimé The Lighthouse, le précédent film de Robert Eggers. On avait peut-être eu tort... Parce qu'à vouloir s'intéresser à la légende d'Amleth, ours et loup", ancêtre du Hamlet élisabéthain voulant venger son père en trucidant son oncle, le moins qu'on puisse dire, c'...