Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le Top 5 des films à voir de Ridley Scott

Harrison Ford dans Blade Runner de Ridley Scott.
Harrison Ford dans Blade Runner, le classique de la science-fiction signé Ridley Scott.

Il a marqué la SF avec Alien et le péplum avec Gladia­tor. L’Ins­ti­tut Lumière consacre avec une quasi-inté­grale à Ridley Scott. Vous ne savez pas par où commen­cer ? On vous aide à choi­sir avec nos 5 préfé­rés.

1. Les Duel­listes

(1977, GB, 1h40) avec Harvey Keitel, Keith Carra­dine, Albert Finney… Mer 22 juin, dim 3 et sam 16 juillet.

Harvey Keitel dans Les Duellistes, le premier film de Ridley Scott.
Harvey Keitel dans Les Duel­listes. (1977 Prod DB © Enigma – NFFC – Scott Free Produc­tions)

Pas le plus connu et pour­tant son premier et un de ses plus grands films : si vous deviez commen­cer, ce sera par celui-là. Un noble est pour­chassé en duel par un belliqueux sans raison. Combat et vanité, hommage à la pein­ture française sans une photo digne de Barry Lindon, le film pion­nier de la veine histo­rique de Ridley Scott, qui préfi­gure Le Dernier duel.

2. Blade Runner

(1982, EU, 1h57) avec Harri­son Ford, Rutger Hauer, Sean Young… Jeu 9 et sam 25 juin, dim 3 et mercredi 13 juillet.

Harrison Ford dans Blade Runner final cut, la version choisie par Ridley Scott.
Harri­son Ford dans Blade Runner (à voir en final cut).

Le grand chef-d’oeuvre SF de Ridley Scott (avec Alien) se déroule en… 2019 ! Il n’a pour­tant pas pris une ride : aussi bien polar que film d’an­ti­ci­pa­tion, il embrasse toute l’his­toire du cinéma, de Metro­po­lis de Fritz Lang aux plans coupés de Shining que Scott a inséré en hommage à son maître. Jusqu’à avoir créé, en grand inven­teur de formes, un imagi­naire SF urbain de l’uni­vers de Philip K. Dick qui plane encore sur le cinéma d’aujourd’­hui, du Cinquième Elément au Blade Runner 2049 de Denis Ville­neuve (projeté en double programme le 9 juin). Final cut obli­ga­toire avec voix-off et montage digne de ce nom.

3. Thelma et Louise

(1991, EU, 2h09) avec Susan Saran­don, Geena Davis, Brad Pitt… Mar 14 juin précédé d’une confé­rence de Fabrice Calzet­toni, dim 19 juin, sam 2 et jeu 14 juillet.

Thelma et Louise, le roda movie féministe de Ridley Scott.
Suzanne Saran­don et Geena Davis dans Thelma et Louise. (1991)

Un road movie fémi­niste radi­cal, réponse par les armes à la violence des hommes ? Eh oui, il est signé Ridley Scott, il y a déjà 30 ans, précur­seur du female gaze, et écrit par une femme dont s’était le premier script : Callie Khouri ! Le film sera même taxé de “misan­drie” à sa sortie – un comble pour la réali­sa­teur britan­nique. Au passage, il révé­lait en second rôle sur la banquette arrière un cowboy qui allait affo­ler l’Amé­rique : un certain Brad Pitt !

4. Ameri­can Gang­ster

(2007, EU, 2h37) avec Denzel Washing­ton, Russell Crowe, Josh Brolin… Lun 6, mar 7 et mer 15 juin, dim 10 juillet.

American Gangster avec Denzel Washington et Russell Crowe, grand film méconnu de Ridley Scott.
Denzel Washing­ton dans Ameri­can Gang­ster. (2007, Prod DB © Univer­sal Pictures / DR)

Le portrait, amoral, du premier parrain black du trafic de drogue new-yorkais à travers un hommage somp­tueux à Sidney Lumet et au cinéma améri­cain des années 70. Peut-être la plus belle mise en scène du grand Ridley qui offre en prime un person­nage de flic à Russel Crowe aux anti­podes de Gladia­tor, et assu­ré­ment le plus beau rôle de Denzel Washing­ton. A redé­cou­vrir.

5. Seul sur mars

(The Martian, 2015, EU, 2h21) avec Matt Damon, Jessica Chas­tain… Mer 15, sam 18 et mer 29 juin.

Seul sur Mars avec Matt Damon.
Matt Damon dans Seul sur Mars. (2015)

Une des dernières grandes réus­sites de Scott qui croise deux de ses thèmes de prédi­lec­tion : les paysages de SF avec la vanité de l’exis­tence. En héros soli­taire faisant pous­ser des patates sur Mars, Matt Damon est excep­tion­nel : imagi­nez l’his­toire de Robin­son Crusoé en scaphandre dans un désert à 225 millions de kilo­mètres de la Terre. Gonflé, puis­sant avec en prime un message écolo­gique qui n’éton­nera que ceux qui mécon­naissent le rapport à la nature du cinéaste, et une bonne dose d’hu­mour.

Rétros­pec­tive Ridley Scott jusqu’au 17 juillet à l’Insti­tut Lumière, Lyon 8e. Tarifs habi­tuels.

On a lu le nouveau livre drôle et émou­vant de Frémaux sur Taver­nier

Thierry Frémaux revient sur son long compagnonnage avec Bertrand Tavernier à l'Institut Lumière, dans un biographie intime qui paraît chez Grasset : Si nous avions su que nous l’aimions tant, nous l’aurions aimé davantage. Emouvant. Que l’on doit se sentir petit lorsqu’on voya...

Maria Rêve, le nouveau joli petit film avec Karin Viard

 « Nous sommes tous des poèmes » est affiché sur la devanture de l’École des Beaux-arts où Maria vient d’être affectée comme femme de ménage. Plutôt réservée et discrète, elle va alors découvrir un monde rempli de liberté et de créativité aux côtés d’Hubert, le charmant gardien a...

Sans filtre, le nouveau Ruben Ostlund, le grand film de la rentrée

[mis à jour] Deuxième Palme d'Or pour le Suédois Ruben Östlund après The Square, Sans filtre est une satire jubilatoire avec une séquence d'anthologie sur un yacht d'oligarques russes ! Le film le plus ambitieux et le plus impressionnant de cette rentrée? Courez-y ! Il y a ...