Sortir à Lyon

Para­dis perdus

Opéra gratuit en strea­ming. Le spec­tacle avait choqué les conser­va­teurs réac­tion­naires, qui ne manquent pas parmi les élites qui se piquent d’ai­mer l’opéra. Avec sa Carmen en 2012 à l’Opéra de Lyon, Olivier dépous­sié­rait l’opéra de Bizet, lui ôtant à juste titre ses espa­gno­lettes et son pitto­resque, pour le rame­ner à ce qu’il est : le portrait d’une femme affran­chie, consu­mée par sa passion. Respec­tant la musique à la lettre et l’opéra dans son esprit, il a surtout inventé avec son complice de toujours Pierre-André Weitz un décor génial : un grand manège tour­nant à la façon d’une revue de la Belle époque, mettant en jeu le sexe et la loi, la séduc­tion contre l’ap­par­te­nance, à travers les couleurs les plus vives de la passion. Visuel­le­ment, c’est épous­tou­flant, avec les costumes les plus écla­tants et les acces­soires anima­liers les plus fous (vous verrez même un serpent). Stefano Monta­nari à la baguette fouette toute l’éner­gie de l’or­chestre avec la même exci­ta­tion. Du grand spec­tacle, forcé­ment un peu amputé lorsqu’il s’agit de le voir en strea­ming sur un écran de télé ou d’or­di­na­teur… Mais de quoi pallier agréa­ble­ment des heures de confi­ne­ment avec les plus beaux airs du réper­toire français.

Carmen de Bizet, dans la mise en scène d’Oli­vier Py, avec les choeurs et orchestre de l’Opéra de Lyon est donné à voir << ici >>.

Satire dans tous les sens

Comédie politique. Gary Zimmer (Steve Carell), conseiller politique Démocrate, reçoit en plein dans sa face et son costume sur mesure, la victoire de Donald Trump face à Hillary Clinton. Il est d’autant plus déprimé qu’il s’est fait humilier par son homologue Républicaine, l’esth...

Aux origines du monde

Photographie. Pendant longtemps, Sebastião Salgado a photographié les hommes, les conflits, l’exode, marquant les esprits avec ses reportages en noir et blanc au Rwanda ou dans les mines d’or du Brésil. Puis il a fini par vaciller, fatigué d’être témoin de tant de violence. Bien ...

Viens dans ma cabane en Ardèche

On l'a compris, l'été se fera en plein air, encore plus que d'habitude. Même pour les activités culturelles. L'Ardèche l'a bien intégré, qui sur le Tanargue, ce passage entre la montagne et les Cévennes, mêle nature et culture avec un parcours artistique à ciel ouvert, « Le Parta...