Sortir à Lyon
Partager cet article :

La Force du destin rouvre l’Au­di­to­rium

Le moment était parti­cu­liè­re­ment émou­vant. Les musi­ciens de l’ON avaient voulu rendre hommage aux soignants depuis le début du confi­ne­ment. Après avoir fait nombre de concerts de musique de chambre en Ehpad pendant plusieurs semaines, ils ont tenu parole : offrir un vrai beau concert à plus de 700 soignants jeudi dernier, dirigé de main de maître par le nouveau direc­teur musi­cal, Niko­laj Szeps-Znai­der. Voilà plus de 4 mois que les portes de l’Au­di­to­rium ne s’étaient pas ouvertes pour accueillir du public, conquis jusqu’à la stan­ding ovation, en respec­tant les gestes barrières, l’un n’em­pêche pas l’autre. Le masque, porté tout au long du concert par l’en­semble des spec­ta­teurs, n’em­pêche pas non plus les émotions : quelques notes en caval­cade de La Force du destin et nous étions déjà en larmes, telle­ment émus d’en­tendre une aussi belle musique live enva­hir à nouveau la plus grande salle sympho­nique de Lyon. L’or­chestre sonnait d’au­tant mieux que Znai­der a d’ores et déjà commencé de la façon­ner à sa main. Avec une nouvelle spatia­li­sa­tion sur scène respec­tant les distances d’1 mètre entre chaque musi­cien, les contre­basses sur l’es­trade en fond de scène, rendant l’en­semble encore plus ample et majes­tueux. La rencontre entre Znai­der et Lyon aura bien lieu : en plus de sa hauteur de vue musi­cale, le nouveau chef de l’ONL est un maître de céré­mo­nie hors pair, faisant l’ef­fort de présen­ter chaque morceau en chapar­dant dans l’as­sis­tance quelques mots de français, non sans humour : Pour « appri­voi­ser le destin », il est passé de la force à l’amour en enchaî­nant sur le Roméo et Juliette de Tchai­kovski, un des compo­si­teurs fil rouge de la saison prochaine. «  Roméo et Juliette, ce n’est peut-être pas le modèle idéal pour l’amour », s’est amusé le maes­tro, « mais la musique est vrai­ment extra­or­di­naire. » Il avait bien raison. Vive­ment la saison prochaine, avec ou sans masque, qu’on pour­suivre le viatique avec un aussi bon compa­gnon de route.

Vous pouvez décou­vrir la prochaine saison de l’ONL en vidéo et en compa­gnie de Niko­laj Szeps-Znai­der << ici >>.

Le boom des librai­ries indé­pen­dantes

L'exception culturelle, ce sont elles. Alors que le cinéma ou les musées enregistraient sur 2019 une perte de fréquentation abyssale de l'ordre de – 70 %, les librairies, elles, se maintenaient autour de – 3% de moyenne au niveau national. Une forme de stabilité déjà inespérée, m...

Petit pays de Gaël Faye sort en Vod

Adapter le best-seller est une gageure et les premières minutes de Petit Pays, qui sort aujourd'hui en Vod, nous ont fait un peu peur. Le réalisateur reste parfois un peu trop prisonnier des scènes du roman, comme celle du vélo, presque inutile dans son adaptation. Mais malgré un...

A dada sur mon traî­neau à Avoriaz

Familial, ludique, dépaysant… Le ski joëring est l’activité de glisse la plus originale pour continuer de profiter de la montagne à tous crins, même quand les remontées sont fermées. Le principe est simple : de la neige, des skis et un cheval attelé pour tracter les skieurs sur d...

Cinéma : 2021, année de tous les dangers

Avant la chute vertigineuse des entrées en 2020 (-70% en moyenne, Covid oblige), on avait laissé le marché lyonnais des salles de cinéma sur une bonne tendance : augmentation générale de près de 5%, avec un retour marqué vers les cinémas de proximité : en 2019, c'était une augmen...

Nouvelle gale­rie à la Croix-Rousse

C'est une galerie format mouchoir de poche, répondant au doux nom deLa taille de mon âme qui a ouvert début décembre place Bertone à la Croix-Rousse. En plus d’avoir eu le courage de lancer leur projet en pleine pandémie, Dominique et Guillaume Ducongé ont opté pour une ligne dir...

La vie en musique et en pyjama !

Comédie musicale. Vous passez toutes vos journées en pyjama depuis le début du confinement ? Profitez de cette tenue pour écouter la version concert de The Pajama Game, une comédie musicale improbable des années cinquante qui parle d’un amour impossible entre une syndicaliste et ...

La science fait sa fête au virus

La Covid-19 est partout, et même à la fête de la science. Mais dans ce cas précis, il s’agit d’une bonne nouvelle puisque le musée des Confluences a choisi de placer l'évènement sous le thème des virus et des épidémies, histoire de nous aider à mieux comprendre la situation actue...