Sortir à Lyon
Partager cet article :

L’Au­di­to­rium fait valser la rentrée

Vous aimez Julie Depar­dieu ? Nous aussi. Et Mozart ? Nous aussi. Vous ne connais­sez pas encore Niko­laj Szeps-Znai­der, le nouveau direc­teur musi­cal de l’ONL ? Vous allez l’ado­rer, avec un concert d’ou­ver­ture festif qui vous emmène dans la Vienne impé­riale, terre d’élec­tion du nouveau chef perma­nent. Julie Depar­dieu y lira des textes de Stefan Zweig, dans un spec­tacle mis en espace par Clau­dia Stavisky. Le jeune pianiste israé­lien Saleem Ashkar – le premier musi­cien avec qui Szeps-Znai­der était venu diri­ger à Lyon en 2017 – vien­dra inter­pré­ter le 20e concerto de Mozart. Avant d’em­barquer pour les grandes pages sympho­niques vien­noises comme le nouveau chef les aime, avec du Strauss, Richard, haut de gamme, et la suite sympho­nique du Cheva­lier à la Rose, pour finir par la grande valse de celui qui a donné son nom à l’Au­di­to­rium : Maurice Ravel. Chic alors.

Concert d’ou­ver­ture de l’ONL à l’Au­di­to­rium, Lyon 3e. Jeudi 17 septembre à 20h. De 13 à 59 €. Vous pouvez réser­ver << ici >>.

Fran­cesco Corti, coup de coeur du festi­val d’Am­bro­nay

Claveciniste hors pair et ancien continuiste des Musiciens du Louvre, Francesco Corti est devenu un chef d’orchestre à part entière avec un sens du théâtre peu commun. Il est de passage au festival d’Ambronay. A ne rater sous aucun prétexte. Vous venez de sortir un double ...

Ambro­nay fait la fête avec les cantates de Haen­del

Haendel lui doit beaucoup : comme contre-ténor, René Jacobs avait enregistré en 1979 avec Alan Curtis Admeto, le tout premier enregistrement d'un opéra intégral du compositeur. Comme chef, il dirigera quelques années plus tard la première version fidèle à la partition de Giulio C...