Sortir à Lyon
Partager cet article :

Les Subs, sympho­niques et gratuites !

Pour sa prise de fonc­tion comme nouveau direc­teur musi­cal de l’ONL, Niko­laj Szeps-Znai­der voulait sortir de l’Au­di­to­rium et aller à la rencontre des Lyon­naises et des Lyon­nais ailleurs et autre­ment. Mission accom­plie pour les Jour­nées du patri­moine avec un double concert gratuit prévu ce week-end aux Subs, un des lieux les plus dyna­miques quand il s’agit de relan­cer les acti­vi­tés cultu­relles (retrou­vez les spec­tacles dans les 100 pages de notre numéro spécial rentrée cultu­relle). Gratui­te­ment donc, vous pour­rez entendre l’Or­chestre natio­nal de Lyon en pleine forme, autour de toute la musique vien­noise qu’aime ce grand violo­niste devenu chef d’or­chestre à parte entière. Voir un concert d’une centaine de musi­ciens jouer en direct, c’est toujours impres­sion­nant, même sans être fami­lier de la musique clas­sique. Pouvoir entendre live l’or­chestre natio­nal de Lyon, ça devient une aubaine. Profi­tez-en.

L’ONL aux Subs, direc­tion Niko­laj Szeps-Znai­der. Concerts samedi 19 septembre à 18h et 19h, sous la verrière des Subs. Gratuit. Inscrip­tion obli­ga­toire.

Beatrice Rana, le grand réci­tal piano de la fin d’an­née

Le voilà le grand récital de cette fin d’année ! Beatrice Rana (prononcée à l’italienne, elle vient des Pouilles) s’était révélée à nous avec une version d’anthologie des Variations Goldberg publiée chez Erato. Depuis, elle n’a cessé d’élargir son répertoire, engloutissant sous s...

Piotr Anders­zewski, un géant déli­cat du piano à Lyon

Piotr Anderszewski est un des grands interprètes de Bach d'aujourd'hui. Miracle à la polonaise : il est de retour à Piano à Lyon pour un récital consacré au préludes et fugues du Clavier bien tempéré, livre II, en miroir avec l'avant-dernière sonate de Beethoven dans laquelle il ...

Les Varia­tions Gold­berg comme vous ne les avez jamais enten­dues

Voilà un concert pas banal. Après avoir accueilli feu Nicholas Angelich dans des Variations Goldberg d’anthologie il y a près de dix ans, l’Opéra de Lyon reprend cette oeuvre pour clavier par excellence mais… dans une version pour orchestre à cordes, comme de multiples quatuors q...