Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le violon de Niko­laj

Il y a deux bonnes raisons d’al­ler à l’Au­di­to­rium ce week-end : d’abord, Niko­laj Szeps-Znai­der, le nouveau direc­teur musi­cal de l’ONL, y entame son inté­grale des sympho­nies de Schu­mann avec la 2e, qui comprend un des adagios les plus chan­tants et les plus purs du compo­si­teur. « Nous avons recher­ché le son le plus clair possible« , nous a confié le nouveau chef : « un orchestre compact d’une cinquan­taine de musi­ciens, des timbales de Vienne comme à l’époque, non pas par histo­ri­cité, mais pour retrou­ver l’équi­libre et la nervo­sité entre les pupitres qui rapprochent Schu­mann de Beetho­ven« .

En prime, vous pour­rez entendre le grand Niko­laj reprendre excep­tion­nel­le­ment son violon pour une sympho­nie concer­tante de Mozart, avec Antoine Tames­tit à l’alto. Il faut avoir entendu ses concer­tos de Mozart pour savoir quel grand violo­niste reste Znai­der. Mozart et la musique roman­tique de Schu­mann, une occa­sion en or pour rencon­trer le nouveau prodige à la tête de l’ONL, à la baguette et à l’ar­chet.

Niko­las Szeps-Znai­der dirige la 2e sympho­nie de Schu­mann et joue au violon la sympho­nie concer­tante pour violon, alto et orchestre de Mozart. Samedi 26 septembre à 18h à l’Au­di­to­rium, Lyon 3e. De 8 à 49 €. Réser­va­tions sur le site de l’Au­di­to­rium de Lyon.

Le maître de Mozart à l’Au­di­to­rium

Christian Zacharias a signé ce qui constitue tout simplement parmi les plus beaux disques jamais enregistrés en musique classique : une intégrale des sonates pour piano de Mozart, à l'exact point d'équilibre entre la légèreté et la mélancolie, doublée d'un coffret consacré à l'en...

Un nouveau festi­val baroque à Lyon

L’Institution des Chartreux a toujours fait venir des musiciens en cours de saison, et souvent de grande qualité, comme le ténor Cyrille Dubois. Plutôt que de les présenter au coup par coup au long de la saison, elle a décidé de les regrouper cette année le temps d’un week-end, a...

Sofiane, Pierre et le loup…

Impossible de se lasser de l’immense conte musical de Prokofiev, Pierre et le Loup, datant de 1936. D’autant que le compositeur russe l’a vraiment pensé pour les enfants, de manière pédagogique mais ludique, dans l’idée de les familiariser avec les principaux instruments de l’orc...

Réou­ver­ture de l’ONL : la surprise du chef !

Pour le concert d'ouverture de saison de l'Auditorium, Nikolaj-Szeps Znaider a réservé jeudi soir la plus belle des surprises : dégainer son violon pour accompagner l'idole de son enfance, Pinchas Zukerman, juste avant l'entracte. Il y avait la queue des grands soirs devant l'...