Sortir à Lyon
Partager cet article :

Bob Wilson magni­fie Le Messie à Genève

C’est la première œuvre du réper­toire anglais à n’avoir jamais quitté l’af­fiche, jouée tous les ans en Angle­terre depuis sa créa­tion en 1742, comme l’œuvre symbole de la nation britan­nique. Écrite en moins d’un mois selon l’ha­bi­leté habi­tuelle de son compo­si­teur, Le Messie n’a pour­tant rien de l’œuvre offi­cielle que la légende en a faite, malgré l’éner­gie de son Halle­lujah. C’est même une œuvre assez atypique dans le réper­toire de Haen­del, pas fran­che­ment passionné par les thèmes reli­gieux, même dans ses orato­rios, créée à Dublin, après avoir arrêté l’opéra, sa grande passion. Le Messie fut donc écrit pour un concert cari­ta­tif, «  pour le secours aux déte­nus de plusieurs prisons et le soutien de Mercer’s Hospi­tal ainsi que de l’in­fir­me­rie de charité de l’Inns Quay », comme l’in­dique le Dublin jour­nal d’alors. Et contrai­re­ment aux Passions du grand Jean-Sébas­tien Bach, les orato­rios de Haen­del étaient desti­nés à être joués en public dans des salles de concerts, par des chan­teurs issus du théâtre et de l’opéra costu­més, et non pas chan­tés à l’égli­se…

Le Messie de Haen­del vu à travers l’ima­gi­naire graphique de Bob Wilson à Genève.

De la musique de scène, donc, même si elle n’était pas litté­ra­le­ment mise en scène. D’où la bonne idée de voir un grand orfèvre des lumières et de la sculp­ture scéno­gra­phique comme Robert Wilson s’at­te­ler à cette œuvre qui suppose une repré­sen­ta­tion à part. Le résul­tat est d’au­tant plus attendu que c’est un Haen­dé­lien hors pair qui sera au pupitre : Marc Minkowski, à la tête de ses Musi­ciens du Louvre qui en leur temps ont signé des versions de réfé­rence d’oeuvres comme Ario­dante ou Amadigi Di Gaula. C’est déjà complet, mais rien n’in­ter­dit de tenter sa chance au dernier moment… L.H.

Le Messie de Haen­del. Mise en scène Robert Wilson. Direc­tion musi­cale Marc Minkowski. Dimanche 4 et lundi 5 octobre à 20h au Grand théâtre de Genève. De 17 à 309 CHF. Voir le site du Grand Théâtre de Genève.

Double concert Haen­del, en rival de Vivaldi

C'est la nouvelle coqueluche des contre-ténors, beau gosse fan de hip hop apparu en bermuda le temps d'une vidéo, ce qui a suffi à enflammer la toile, qui ne demande qu'à s'embraser... le plus souvent par les yeux. Heureusement depuis, les récitals et les disques de Jakub Josef O...

Un Coq d’Or planté dans son décor

Qu'est-ce autre chose que l'opéra qu'un prétexte musical à un grand spectacle dans lequel on puisse reconnaître nos sentiments exacerbés ? C'est ce qu'on s'est dit en assistant au lever de rideau de ce Coq d'Or de Rimski-Korsakov promis à être joué cet été au festival d'Aix. Un c...

Audi­to­rium : derniers concerts de fin de saison

L'aviez-vous remarqué ? Si les cinémas et les musées ont bien rouvert le 19 mai, le spectacle vivant, à Lyon, pas encore... S'il reste quelques lieux paresseux qui préfèrent attendre la rentrée prochaine, après de tristes occupations (lire notre coup de pied au culte), une foule ...

Gergiev, Nelson et Gardi­ner à Berlioz

On vous avait prévenu : le "retour à la vie" selon le beau sous-titre de Lélio, oeuvre méconnue du grand Hector Berlioz, allait se faire en grandes pompes au festival de la Côte Saint-André. La promesse est désormais tenue avec l'ouverture de la billetterie depuis le mercredi 5 m...