Sortir à Lyon
Partager cet article :

Le retour de Leonard Slat­kin à l’Au­di­to­rium de Lyon

Avant de deve­nir direc­teur musi­cal de l’ONL de 2011 à 2017, Leonard Slat­kin avait livré un concert d’an­tho­lo­gie de la sympho­nie n°12 de Chos­ta­ko­vich dite “1917”, avec celui qui allait deve­nir son orchestre pendant plusieurs années. Le chef améri­cain a toujours été sensible aux origines russes de sa mère et c’est avec une autre sympho­nie de guerre, la huitième, une des plus noires et des plus accom­plies du grand compo­si­teur russe, qu’il revient aujourd’­hui en chef hono­raire. Le concert appar­tient aux nouveaux formats courts instau­rés dans la program­ma­tion de l’Au­di­to­rium (1h10 sans entracte). Un concen­tré de fièvre russe. On entend déjà mugir les cuivres ruti­lants de l’ONL !

Leonard Slat­kin dirige la sympho­nie n°8 de Chos­ta­ko­vitch avec l’ONL. Jeudi 21 octobre à 20h à l’Au­di­to­rium, Lyon 3e (atten­tion date unique). De 8 à 49 €. Avant-concert 1h avant à 19h dans la grande salle avec le quatuor n°2 de Proko­viev (20mn), inter­prété par le quatuor Lysis.

Lire aussi l’en­tre­tien que Leonard Slat­kin nous avait accordé sur l’en­semble de sa carrière.

Les adieux de Chris­tian Zacha­rias au réci­tal de piano

Pour sa dernière tournée de récital de piano, Christian Zacharias a choisi des oeuvres de jeunesse de Schubert et Tchaïkovski comme un concert de villégiature, plein de joie et d'énergie. On ne peut pas imaginer qu'il ne joue pas un morceau de Mozart en bis. Christian Zacharia...

Anne et Yann Quef­fé­lec, stars de la musique clas­sique à Annecy

Quitte à écouter de la musique classique, autant le faire en bonne compagnie... Le festival Variations classiques à Annecy a toujours su choyer ses invités en croisant les plaisirs. Il y a eu Gaspard Proust, Patrizia Ciofi ou Fanny Ardant (grande actrice mais aussi metteuse en sc...

Moïse vu par Rossini, le grand opéra bel canto de la rentrée

Daniele Rustioni dirige une nouvelle production politique et malicieuse de Moïse et Pharaon, un opéra rarement monté de Rossini. Du grand opéra en forme de super-production, mis en scène avec faste et malice par Tobias Kratzer à l'Opéra de Lyon. Vous aussi vous aimez l’opéra p...