Sortir à Lyon
Partager cet article :

Viens voir Retour vers le futur en ciné-concert avec l’ONL

Souve­nez-vous : les réveils diffi­ciles, le grille-pain qui brûle, les Nike de toujours aux pieds et le skate pour aller au lycée… Bran­chez la guitare élec­trique et partez dans une nouvelle dimen­sion, celle du “pouvoir de l’amour”, chan­son culte du film. Voilà qui n’est pas banal pour l’ONL de consa­crer un ciné-concert sympho­nique à partir d’un film qui parle d’un musi­cien en herbe d’un groupe de rock… qui habite en plus le lotis­se­ment “Lyon”, ça ne s’in­vente pas ! Rassu­rez-vous, le grand orchestre fait bien son entrée avec la machine tempo­relle de Chris­to­pher LLoyd sur la musique d’Alan Silves­tri, pour s’en­vo­ler vers un complexe œdipien des années 50 (la propre mère de Michael J. Fox ne manquera pas de le draguer). Le film est resté culte pour ses 1001 trou­vailles visuelles dignes d’un maga­sin de farces et attrapes qui sédui­ront sûre­ment les geeks d’aujourd’­hui, surtout ceux qui ont un complexe avec leur mère…

Retour vers le futur de Robert Zeme­ckis (EU, 1985) avec Michael J. Fox, Chris­to­pher Lloyd, Lea Thomp­son… Ciné-concert avec l’Or­chestre natio­nal de Lyon dirigé par Ernst van Tiel. Du jeudi 2 au samedi 4 décembre à 20h (sam 18h) à l’Audi­to­rium, Lyon 3e. De 34 à 48 €.

Le meilleur de Beetho­ven à l’Au­di­to­rium de Lyon

Un demi-siècle dans l'oeuvre monumentale de Beethoven, voilà le parcours exceptionnel de Rudolph Buchbinder qui a tout interprété de ce qu'un pianiste peut jouer du grand Ludwig : l'intégrale des sonates et des concertos, et sans doute plus de fois que vous n'avez eu d'anniversai...

Commen­cez l’an­née avec le grand piano de Genui­sas !

On aura rarement vu un jeune pianiste avoir une force de concentration, un dévouement à la musique aussi intenses, en même temps qu’une fougue hors du commun. Et pourtant, Lukas Geniusas ne force pas, ne démontre jamais, il chante tout le temps. Un croisement aussi impressionnant...

La Chauve-Souris, le grand concert vien­nois du Nouvel An

“Mieux vaut être schizophrène que tout seul !” Voilà le beau programme de La Chauve-souris de Johann Strauss, l’opérette viennoise par excellence dont l'esprit pétillant reflète sans cesse un fond beaucoup plus sombre, comme dans les grandes comédies. Tout y est alerte, rassurez-...