Sortir à Lyon
Partager cet article :

Viens voir Retour vers le futur en ciné-concert avec l’ONL

Souve­nez-vous : les réveils diffi­ciles, le grille-pain qui brûle, les Nike de toujours aux pieds et le skate pour aller au lycée… Bran­chez la guitare élec­trique et partez dans une nouvelle dimen­sion, celle du “pouvoir de l’amour”, chan­son culte du film. Voilà qui n’est pas banal pour l’ONL de consa­crer un ciné-concert sympho­nique à partir d’un film qui parle d’un musi­cien en herbe d’un groupe de rock… qui habite en plus le lotis­se­ment “Lyon”, ça ne s’in­vente pas ! Rassu­rez-vous, le grand orchestre fait bien son entrée avec la machine tempo­relle de Chris­to­pher LLoyd sur la musique d’Alan Silves­tri, pour s’en­vo­ler vers un complexe œdipien des années 50 (la propre mère de Michael J. Fox ne manquera pas de le draguer). Le film est resté culte pour ses 1001 trou­vailles visuelles dignes d’un maga­sin de farces et attrapes qui sédui­ront sûre­ment les geeks d’aujourd’­hui, surtout ceux qui ont un complexe avec leur mère…

Retour vers le futur de Robert Zeme­ckis (EU, 1985) avec Michael J. Fox, Chris­to­pher Lloyd, Lea Thomp­son… Ciné-concert avec l’Or­chestre natio­nal de Lyon dirigé par Ernst van Tiel. Du jeudi 2 au samedi 4 décembre à 20h (sam 18h) à l’Audi­to­rium, Lyon 3e. De 34 à 48 €.

Beatrice Rana, le grand réci­tal piano de la fin d’an­née

Le voilà le grand récital de cette fin d’année ! Beatrice Rana (prononcée à l’italienne, elle vient des Pouilles) s’était révélée à nous avec une version d’anthologie des Variations Goldberg publiée chez Erato. Depuis, elle n’a cessé d’élargir son répertoire, engloutissant sous s...

Piotr Anders­zewski, un géant déli­cat du piano à Lyon

Piotr Anderszewski est un des grands interprètes de Bach d'aujourd'hui. Miracle à la polonaise : il est de retour à Piano à Lyon pour un récital consacré au préludes et fugues du Clavier bien tempéré, livre II, en miroir avec l'avant-dernière sonate de Beethoven dans laquelle il ...

Les Varia­tions Gold­berg comme vous ne les avez jamais enten­dues

Voilà un concert pas banal. Après avoir accueilli feu Nicholas Angelich dans des Variations Goldberg d’anthologie il y a près de dix ans, l’Opéra de Lyon reprend cette oeuvre pour clavier par excellence mais… dans une version pour orchestre à cordes, comme de multiples quatuors q...