Sortir à Lyon
Partager cet article :

Les chants de Noël en grand orchestre avec l’ONL

La tradi­tion de Noël, c’est l’Amé­rique ! Et l’ONL s’y connaît dans le genre : pour son grand retour à l’Au­di­to­rium de Lyon, l’an­cien direc­teur musi­cal Leonard Slat­kin – dont les parents jouaient au Holly­wood Quar­tet et fréquen­taient Frank Sina­tra – a concocté un programme améri­cain inti­tulé « Merry Christ­mas » avec des bijoux signés notam­ment Robert Shaw, le grand spécia­liste des orches­tra­tions ruti­lantes de chants de Noël, par ailleurs chef de choeur fétiche d’un certain Arturo Tosca­nini, donc pas n’im­porte qui.Et pour chan­ter ces douces nuits chré­tiennes, c’est le formi­dable choeur Spirito de Nicole Corti qui complè­tera l’ONL avec une cerise sur la gâteau : les Minuits chré­tiens d’Adolphe Adam (1803–1856) avec le seul choeur accom­pa­gné du grand orgue de l’Au­di­to­rium, ouvert sur la scène pour l’oc­ca­sion. Bref, le panier garni du grand concert de Noël est de sortie, et toute la famille peut piocher dans cette Boîte à joujoux.

Merry Christ­mas avec Leonard Slat­kin à l’Audi­to­rium de Lyon, Lyon 3e. De 8 à 49 €.

Le meilleur de Beetho­ven à l’Au­di­to­rium de Lyon

Un demi-siècle dans l'oeuvre monumentale de Beethoven, voilà le parcours exceptionnel de Rudolph Buchbinder qui a tout interprété de ce qu'un pianiste peut jouer du grand Ludwig : l'intégrale des sonates et des concertos, et sans doute plus de fois que vous n'avez eu d'anniversai...

Commen­cez l’an­née avec le grand piano de Genui­sas !

On aura rarement vu un jeune pianiste avoir une force de concentration, un dévouement à la musique aussi intenses, en même temps qu’une fougue hors du commun. Et pourtant, Lukas Geniusas ne force pas, ne démontre jamais, il chante tout le temps. Un croisement aussi impressionnant...

La Chauve-Souris, le grand concert vien­nois du Nouvel An

“Mieux vaut être schizophrène que tout seul !” Voilà le beau programme de La Chauve-souris de Johann Strauss, l’opérette viennoise par excellence dont l'esprit pétillant reflète sans cesse un fond beaucoup plus sombre, comme dans les grandes comédies. Tout y est alerte, rassurez-...