Sortir à Lyon
Partager cet article :

La Chauve-Souris, le grand concert vien­nois du Nouvel An

Mieux vaut être schi­zo­phrène que tout seul !” Voilà le beau programme de La Chauve-souris de Johann Strauss, l’opé­rette vien­noise par excel­lence dont l’es­prit pétillant reflète sans cesse un fond beau­coup plus sombre, comme dans les grandes comé­dies. Tout y est alerte, rassu­rez-vous, les bulles de cham­pagne fusent mais la déca­dence de cette grande société vien­noise conduira à la prison, et à la drôle­rie de chaque situa­tion répond toujours un malheur senti­men­tal. D’où la diffi­culté d’in­ter­pré­ta­tion de ce joyeux monde courant à sa perte.

Danser sur un volcan

A la tête de l’ONL, Niko­laj Szeps-Znai­der connaît toute la musique vien­noise qu’il aime comme sa poche, et saura avec un plateau de choix aussi bien galva­ni­ser la grande salle de l’Au­di­to­rium, que nous tendre un miroir de tendresse dans lequel se conso­ler de nos failles exis­ten­tielles, le temps d’un éclat de rire. Un beau programme pour une fin d’an­née. En prime, on est heureux de retrou­ver Jean Lacor­ne­rie, ancien direc­teur du théâtre de la Croix-Rousse et grand amou­reux de la comé­die musi­cale (lire notre article sur son Pajama Game), venir animer le plateau pour les fêtes. Il vient d’en monter une nouvelle produc­tion pour l’Opéra de Rennes (photo), qu’il devrait adap­ter pour le grand plateau de l’Audi.


La Chauve-souris de Johann Strauss fils. Direc­tion musi­cale Niko­laj Szeps-Znai­der avec l’ONL. Mise en scène Jean Lacor­ne­rie. Du mer 29 décembre au sam 1er janvier 2022 à 20h (sam 16h) à l’Au­di­to­rium, Lyon 3e. De 8 à 69 €.

La plus longue Fête de la musique, de Lyon à Villeur­banne

[mis à jour] « Le plus grand boulevard musical d’Europe », rien que ça ! Les maires de Lyon et Villeurbanne se félicite de leur partenariat à l’occasion des 40 ans de la Fête de la musique. Conçue en vases communicants entre la capitale de Rhône-Alpes et la capitale Française ...

Peer Gynt, un opéra de légende pour enfants

C’est une pièce de théâtre devenue célèbre par sa musique. Au point de devenir aujourd’hui un opéra court et enivrant, idéal pour découvrir l’art lyrique en famille. Avec des pièces comme Hedda Gabler ou Maison de poupée, Ibsen n’avait pourtant vraiment rien d’un joyeux drille. C...

Shirine, le nouvel opéra déce­vant de Thierry Escaich

Comme toujours avec Escaich, il y a des merveilles de musique dans Shirine. Un croisement jusqu'à l'ivresse entre la mécanique symphonique - plus efficace parfois qu'une musique de film hollywoodienne - et les instruments traditionnels perses, créant un impressionnisme oriental ...