Sortir à Lyon
Partager cet article :

Shirine, légende orien­tale par un maître de l’opéra d’aujourd’­hui

Thierry Escaich crée Shirine à l'Opéra de Lyon.
Thierry Escaich.

Le mois de mai sera celui de la créa­tion contem­po­raine ou ne sera pas. A côté des produc­tions inédites de Julie de Philippe Boes­mans à Dijon ou Lance­lot de Victo­rien Joncières à Saint-Etienne (à lire dans notre numéro de mai), l’évé­ne­ment musi­cal a bien lieu à l’Opéra de Lyon : le retour de Thierry Escaich, orga­niste de premier plan et génial impro­vi­sa­teur sur les films muets, pour sa deuxième compo­si­tion pour la maison lyon­naise. Après l’ex­tra­or­di­naire succès de Claude, sur un livret de Robert Badin­ter en 2013, Escaich quitte l’uni­vers carcé­ral et la peine de mort pour l’éman­ci­pa­tion fémi­nine inspi­rée par la musique tradi­tion­nelle iranienne.

Contes et légendes de Thierry Escaich

Sa connais­sance profonde de l’im­pro­vi­sa­tion musi­cale lui permet d’in­té­grer les couleurs et la pratique propres à un certain nombre d’ins­tru­ments perses, en gardant son atta­che­ment pour une musique narra­tive, portée par un véri­table goût pour la drama­tur­gie qui le distingue de nombre de ses pairs. En plus de mettre en scène une histoire sur trois géné­ra­tions à partir d’un poème perse du XIIe siècle, Shirine trans­porte donc la musique d’Es­caich vers les contes et légendes orien­tales, dans une image­rie parti­cu­liè­re­ment ciné­ma­to­gra­phique, non sans éluder le contexte poli­tique de cette prin­cesse chré­tienne d’Ar­mé­nie détour­nant la malé­dic­tion de la mort, réécrite par Atiq Rahimi, prix Goncourt 2008. Il était déjà auteur lui aussi d’un opéra pour Lyon en 2011, Terre et cendres. Qui a dit que l’opéra était un art du passé ?

Le génie tech­nique de Thierry Escaich à l’orgue sur Game of thrones.


Shirine de Thierry Escaich. Mise en scène Richard Brunel. Du lundi 2 au jeudi 12 mai à 20h (dim 16h) à l’Opéra de Lyon, Lyon 1er. Durée : 1h45 envi­ron. De 10 à 85 €. (lire notre critique)

Berlioz, le plus beau festi­val clas­sique de l’été

Cette fois, Valery Gergiev ne viendra pas, nationalité russe oblige. Sir John Eliot Gardiner, autre grand habitué, non plus. Et pourtant, la programmation de la nouvelle édition du festival Berlioz à la Côte-Saint-André s'annonce toujours aussi belle, fourmillant de "milliers de ...

Adieu Nicho­las Ange­lich, un des plus grands pianistes d’aujourd’­hui

Il y a peu de monstres sacrés qui avaient l’allure d’un grand nounours aussi gentil. Il était né aux Etats-Unis d’une mère de l’URSS et d’un père du Montenegro, et c’était un fidèle de Piano à Lyon et des orchestres lyonnais. Enfant de l’Europe de l’Est par ses parents musiciens,...

Hansel, Gretel, un opéra déso­pi­lant pour les enfants !

On lui doit parmi les mises en scène les plus barrées et désopilantes qu’on ait vu au théâtre musical ces dernières années. Après Le Crocodile trompeur ou Fugue, Samuel Achache fait enfin son entrée par le grande porte à l’Opéra de Lyon pour Hansel… Gretel… (notez les points de s...