Sortir à Lyon
Partager cet article :

Peer Gynt, un opéra de légende pour enfants

Peer Gynt de Grieg à l'Opéra de Lyon.
L'affiche du Peer Gynt en création d'Angélique Clairand à l'Opéra de Lyon.

C’est une pièce de théâtre deve­nue célèbre par sa musique. Au point de deve­nir aujourd’­hui un opéra court et enivrant, idéal pour décou­vrir l’art lyrique en famille. Avec des pièces comme Hedda Gabler ou Maison de poupée, Ibsen n’avait pour­tant vrai­ment rien d’un joyeux drille. C’est la musique de Grieg qui a sublimé ce conte norvé­gien à la façon d’une légende nordique, la Chan­son de Solveig deve­nant une des mélo­dies les plus célèbres, inspi­rant même Serge Gains­bourg qui avec Lost Song l’a fait chan­tée par Jane Birkin. Peer Gynt reste avant tout un drame sur la rési­lience, ou comment un anti-héros mysté­rieux se crée un monde imagi­naire peuplé de mensonges pour surmon­ter une réalité trop doulou­reuse. Un conte initia­tique en forme de voyage inté­rieur, incarné par Jérémy Lopez, comé­dien lyon­nais devenu Socié­taire de la Comé­die-Française, et mis en scène pour sa première produc­tion d’opéra par Angé­lique Clai­rand, formi­dable actrice, aujourd’­hui co-direc­trice du théâtre du Point du Jour.

La Chan­son de Solveig de Peer Gynt revue par Serge Gains­bourg pour Jane Birkin.

Peer Gynt d’Ed­vard Grieg d’après Ibsen. Mise en scène Angé­lique Clai­rand. Direc­trice musi­cale Elena Schwarz avec la maîtrise de l’Opéra de Lyon.

Du samedi 4 au lundi 13 juin à 20h à l’Opéra de Lyon, Lyon 1er. A partir de 10 ans. 1h30. Retrans­mis­sions gratuites du 11 juin au 4 août dans 7 villes de la Région et le 15 juillet à 21h aux Nuits de Four­vière, Lyon 5e. Réser­va­tion obli­ga­toire (4 places maxi­mum).

Shirine, le nouvel opéra déce­vant de Thierry Escaich

Comme toujours avec Escaich, il y a des merveilles de musique dans Shirine. Un croisement jusqu'à l'ivresse entre la mécanique symphonique - plus efficace parfois qu'une musique de film hollywoodienne - et les instruments traditionnels perses, créant un impressionnisme oriental ...

Berlioz, le plus beau festi­val clas­sique de l’été

Cette fois, Valery Gergiev ne viendra pas, nationalité russe oblige. Sir John Eliot Gardiner, autre grand habitué, non plus. Et pourtant, la programmation de la nouvelle édition du festival Berlioz à la Côte-Saint-André s'annonce toujours aussi belle, fourmillant de "milliers de ...