Sortir à Lyon
Partager cet article :

Fran­cesco Corti, notre chef coup de coeur du festi­val d’Am­bro­nay

Francesco Corti chef et claveciniste invité du festival d'Ambronay.
Francesco Corti, notre concert coup de coeur au prochain festival d'Ambronay.

Il y aura du beau monde au prochain festi­val d’Am­bro­nay : René Jacobs et son Frei­bur­ger pour inter­pré­ter les cantates juvé­niles et pleines de sève du jeune Haen­del en Italie, véri­table cure de jouvence dans lequel il puisera toute son oeuvre à venir ; Paul Agnew et Les Arts floris­sants pour un double programme beau­coup plus contem­pla­tif avec des cantates de Bach et les madri­gaux a capella de Schütz ; un orato­rio composé par Leonardo Garcia Alar­con en personne, Mourad Merzouki pour faire danser le baroque (entre­tien à lire dans nitre numéro de rentrée le 1er septembre) et les suites pour violon­celle de Bach par la divine Emma­nuelle Bertrand.

Fran­cesco Corti. (photos Caro­line Doutre)

C’est déjà la rentrée

Que du beau, mais il y a surtout notre chou­chou Fran­cesco Corti, clave­ci­niste hors pair et ancien conti­nuiste des Musi­ciens du Louvre, devenu un chef d’or­chestre à part entière avec un sens du théâtre et un travail musi­co­lo­gique peu commun avant chaque concert. Il renou­velle cette fois l’art des castrats au temps de la “Roma Traves­tita” avec un sopra­niste brési­lien à la voix d’ange, Bruno de Sà, et un réper­toire mêlant compo­si­teurs consa­crés (Scar­latti, Vivaldi) et décou­vertes dont il a le secret (Cocchi, Picci­ni…). Le tout à la tête des musi­ciens d’Il Pomo d’Oro qu’il connaît bien. Le concert immanquable du festi­val. L.H.

Roma Traves­tita, l’art des castrats par Fran­cesco Corti et Il Pomo d’Oro, avec Bruno De Sà, sopra­niste. Samedi 24 septembre à 15h à l’ab­ba­tiale d’Ambro­nay. De 7 à 40 €. Billet­te­rie ouverte.

Fran­cesco Corti vient aussi de publier un double CD excep­tion­nel, George Fride­ric Handel, Winged hands, The Eight great suites & ouver­tures (clave­cin, chez Arcana).

La plus longue Fête de la musique, de Lyon à Villeur­banne

[mis à jour] « Le plus grand boulevard musical d’Europe », rien que ça ! Les maires de Lyon et Villeurbanne se félicite de leur partenariat à l’occasion des 40 ans de la Fête de la musique. Conçue en vases communicants entre la capitale de Rhône-Alpes et la capitale Française ...

Peer Gynt, un opéra de légende pour enfants

C’est une pièce de théâtre devenue célèbre par sa musique. Au point de devenir aujourd’hui un opéra court et enivrant, idéal pour découvrir l’art lyrique en famille. Avec des pièces comme Hedda Gabler ou Maison de poupée, Ibsen n’avait pourtant vraiment rien d’un joyeux drille. C...

Shirine, le nouvel opéra déce­vant de Thierry Escaich

Comme toujours avec Escaich, il y a des merveilles de musique dans Shirine. Un croisement jusqu'à l'ivresse entre la mécanique symphonique - plus efficace parfois qu'une musique de film hollywoodienne - et les instruments traditionnels perses, créant un impressionnisme oriental ...