Sortir à Lyon
Partager cet article :

Ambro­nay fait la fête avec les cantates de Haen­del

René Jacobs dirige Haendel en ouverture du festival d'Ambronay.
René Jacobs, maître baroque et grand habitué du festival d'Ambronay.

Haen­del lui doit beau­coup : comme contre-ténor, René Jacobs avait enre­gis­tré en 1979 avec Alan Curtis Admeto, le tout premier enre­gis­tre­ment d’un opéra inté­gral du compo­si­teur. Comme chef, il diri­gera quelques années plus tard la première version fidèle à la parti­tion de Giulio Cesare, son opéra cette fois le plus joué, encore aujourd’­hui. Bref, le maître René Jacobs connaît son Haen­del sur le bout des doigts, et garde un amour parti­cu­lier pour sa période italienne, séjour de jeunesse qui le fera défi­ni­ti­ve­ment quit­ter son Alle­magne natale, à la diffé­rence de son contem­po­rain Jean-Sébas­tien Bach. Haen­del y a composé envi­ron 200 cantates qui sont autant d’es­sais pour ses futurs opéras italiens, le réper­toire le plus riche de son temps. C’est avec son orchestre baroque de Fribourg que Jacobs vien­dra en diri­ger deux, taquines et senti­men­tales : Il Deli­rio amoroso avec la soprano Kate­ryna Kasper, puis le duo des aven­tures d’Apolo e Dafne avec le bary­ton Yannick Debus (encore plus jeune), véri­table mini-opéra. Les deux chan­teurs sont alle­mands – personne n’est parfait – mais l’ex­ci­ta­tion et l’in­ven­ti­vité théâ­trale du jeune Haen­del en pleine effer­ves­cence musi­cale consti­tue le programme idéal pour une ouver­ture festive.

Haen­del / René Jacobs avec le Frei­bur­ger Baro­ckor­ckes­ter. Vendredi 16 septembre à 20h20 en ouver­ture du festi­val d’Am­bro­nay, abba­tiale. De 7 à 60 €.

Les adieux de Chris­tian Zacha­rias au réci­tal de piano

Pour sa dernière tournée de récital de piano, Christian Zacharias a choisi des oeuvres de jeunesse de Schubert et Tchaïkovski comme un concert de villégiature, plein de joie et d'énergie. On ne peut pas imaginer qu'il ne joue pas un morceau de Mozart en bis. Christian Zacharia...

Anne et Yann Quef­fé­lec, stars de la musique clas­sique à Annecy

Quitte à écouter de la musique classique, autant le faire en bonne compagnie... Le festival Variations classiques à Annecy a toujours su choyer ses invités en croisant les plaisirs. Il y a eu Gaspard Proust, Patrizia Ciofi ou Fanny Ardant (grande actrice mais aussi metteuse en sc...

Moïse vu par Rossini, le grand opéra bel canto de la rentrée

Daniele Rustioni dirige une nouvelle production politique et malicieuse de Moïse et Pharaon, un opéra rarement monté de Rossini. Du grand opéra en forme de super-production, mis en scène avec faste et malice par Tobias Kratzer à l'Opéra de Lyon. Vous aussi vous aimez l’opéra p...