Sortir à Lyon
Partager cet article :

Daho au para­dis

C’est l’évé­ne­ment musi­cal de la rentrée : après un concert d’an­tho­lo­gie aux Nuits de Four­vière l’an passé, Daho passera le week-end du 23 novembre à Lyon, et non pas à Rome, pour une exclu française : la recréa­tion de son mythique album Eden, un de ses plus beaux, mal aimé à sa sortie, accom­pa­gné par des musi­ciens de l’Or­chestre Natio­nal de Lyon et agré­menté d’iné­dits. Notre chan­teur pop français préféré vient d’en ressor­tir une version Deluxe dispen­sable en 3 CD, avec titres live option­nels et quelques titres remixés bien­ve­nus, avant de réser­ver sur la scène de l’Audi l’ex­clu­si­vité de son déhan­ché légen­daire. Car Eden à l’époque en 1995 sonnait une nouvelle ambi­tion artis­tique pour lui : des textes plus ambi­tieux dont on retrou­vera l’es­prit solaire dans Ouver­ture et Corps et armes, et une expé­ri­men­ta­tion musi­cale, quelque part entre l’am­pleur sympho­nique et les beats de la musique elec­tro, truf­fés de bidouillages ryth­miques. C’est dire s’il marquait une nouvelle étape dans son travail qui devrait retrou­ver toute sa place rétros­pec­tive aujourd’­hui. Mais cerise sur la gâteau : en plus de ce concert unique made in Lyon, le bel Etienne trus­tera la scène de l’Au­di­to­rium tout le temps d’un week-end, avec une carte blanche aux invi­tés choi­sis le dimanche, autour des mélo­dies de Fauré, servies par Rose­mary Stand­ley ou Piers Faccini. Ou comment faire tomber les cloi­sons de la musique et entrer dans l’antre la plus intime d’un chan­teur pop d’aujourd’­hui. L.H.

Samedi 23 novembre à 20h

Daho, Eden, avec des musi­ciens de l’ONL. De 38 à 48 €.

Dimanche 24 novembre à 20h

Ici-bas autour des mélo­dies de Fauré avec Etienne Daho, Piers Faccini, Rose­mary Stand­ley… De 10 à 38 €.

A l’Au­di­to­rium, Lyon 3e. audi­to­rium-lyon.com

L’en­re­gis­tre­ment du concert à l’Au­di­to­rium de Lyon est dispo­nible pour les abon­nés de Canal << ici >>.

Gavin Bryars et Moon­dog, le meilleur du jazz à l’Opéra under­ground

Il y a les musiciens qu’il ne faut pas rater et ceux à ne vraiment pas louper. Gavin Bryars est à ranger dans la seconde catégorie. Le compositeur britannique, pionnier du mouvement post-minimaliste (n’allez pas lui dire, ça lui déplaît), âgé de 79 ans n’est malheureusement pas é...

L’Im­pé­ra­trice fait salle comble au Transbo

Un seul mot n’est pas suffisant pour décrire leur style. À défaut, mélangeons les : funk, groove, disco, pop, électronique, planant. Les spectateurs trouveront eux-mêmes leur qualificatif. Après un report en février, L’Impératrice se produira finalement sur la scène du Transborde...

Teenage fanclub, la pop la plus grunge de Glas­gow

À Glasgow, il y a carrément un nom pour évoquer le mouvement musical dont ils ont été les figures de proues : le « Bellshill Beat », du nom la petite banlieue Est d’où a émergé, à la fin des années quatre-vingt, une brochette de joyeux lurons adeptes du genre « indie pop » avant ...

Dry clea­ning, le post punk londo­nien qui dépote

Au départ, Dry Cleaning, c’est quatre trentenaires londoniens qui se connaissent depuis plus de dix ans. Potes d’école d’art, potes de potes, potes de soirées karaoké qui se finissent au petit matin. Lorsqu’ils montent un groupe, c’est sans le moindre plan de carrière, bien loin ...