Sortir à Lyon
Partager cet article :

Triste comme du Beau­pain

Chan­son. Si la mélan­co­lie c’est le bonheur d’être triste, s’il y en a un qui doit être sacré­ment heureux, c’est bien Alex Beau­pain. Avec son air de ne pas y toucher, il est curieux, Alex. Dans ses chan­sons, il est tout le temps amou­reux, et pour­tant il ne va jamais bien. Ça nous avait séduit dans Les Chan­sons d’amour, le film de Chris­tophe Honoré, dont il avait composé la BO. Ça nous avait re-séduit dans Pourquoi battait mon cœur, son premier album et le plus beau à ce jour, dans lequel sa voix mal réveillée et ses paroles captaient l’air du temps des amours désac­cor­dées à la façon d’un Souchon d’aujourd’­hui. Depuis, il n’a jamais sorti la tête de son chagrin mis en musique, a plutôt réduit le soin accordé à ses arran­ge­ments, et bordé » ses textes de rimes souvent trop riches. Bref, en bon dépres­sif amou­reux, il se complaît un peu trop dans son malheur. Un doudou triste idéal sur scène pour les amateurs d’amours hiver­nales. L.H.

Alex Beau­pain. Mercredi 18 décembre à 20h30 au Radiant-Belle­vue à Caluire. De 26 à 30 €.

Ponta Preta, surf rock vintage

Cela fait un moment qu’on vous parle du surf rock jubilatoire des Ponta Preta. Nos "Beach boys locaux" avaient livré en 2019 un premier EP fulgurant et une série de concerts à tomber, dans un style surf vintage mais pas que, clairement aussi influencé par leurs contemporains tels...

Brain Damage danse reggae au Transbo

Avis aux amateurs – mais aussi aux autres – l’inépuisable explorateur de la dub et de ses racines Martin Nathan aka Brain Damage est de retour avec un quinzième album paru le 28 mai dernier sur le label lyonnais Jarring Effects. Au départ, l’idée est simple : donner une suite au ...

A 25 ans, Jarring Effects fait encore de l’ef­fet

C’est le label lyonnais indépendant qui a réussi à faire son trou, notamment en produisant les albums de High Tone, le groupe pionnier de dub en France qui a éclos sur les pentes de la Croix Rousse à la fin des années 90. Jarring Effects, qui aurait dû fêter ses 25 ans l’année de...

Comment s’ha­biller pour Cathe­rine Ringer ?

Comment s’habiller pour aller voir Catherine Ringer chanter les Rita Mitsouko Une coiffure indécise  Vous hésitez toujours entre rafraîchir les pointes ou tout couper au moment fatidique de passer sous les ciseaux du coiffeur? Faites comme Catherine Ringer, ne choisissez pa...