Sortir à Lyon
Partager cet article :

His name is Blunt, James Blunt

Pop. On ne savait pas que James Blunt était encore vivant, artis­tique­ment parlant, depuis ses tubes You’re beau­ti­ful et Goobye my lover, sortis en… 2005. Il se trouve qu’il a accou­ché d’un sixième album au jeu de mots foireux (It’s upon a mind), mais à la guitare toujours pleine de doigté. Le grain de la voix fera toujours se dres­ser les poils des demoi­selles enamou­rées, même si le visage quasi-bionique devient presque aussi froid que le titre de son premier single, « Cold ». De la belle ouvrage popu­laire, aux arran­ge­ments soignés, même si le tarif reste haut de gamme. A vous de voir. L.H.

James Blunt. Jeudi 2 mars à 20h à la Halle Tony Garnier, Lyon 7. De 50 à 90,50 €. halle-tony-garnier.fr

Brain Damage danse reggae au Transbo

Avis aux amateurs – mais aussi aux autres – l’inépuisable explorateur de la dub et de ses racines Martin Nathan aka Brain Damage est de retour avec un quinzième album paru le 28 mai dernier sur le label lyonnais Jarring Effects. Au départ, l’idée est simple : donner une suite au ...

A 25 ans, Jarring Effects fait encore de l’ef­fet

C’est le label lyonnais indépendant qui a réussi à faire son trou, notamment en produisant les albums de High Tone, le groupe pionnier de dub en France qui a éclos sur les pentes de la Croix Rousse à la fin des années 90. Jarring Effects, qui aurait dû fêter ses 25 ans l’année de...

Comment s’ha­biller pour Cathe­rine Ringer ?

Comment s’habiller pour aller voir Catherine Ringer chanter les Rita Mitsouko Une coiffure indécise  Vous hésitez toujours entre rafraîchir les pointes ou tout couper au moment fatidique de passer sous les ciseaux du coiffeur? Faites comme Catherine Ringer, ne choisissez pa...

Deux nuits avec Souchon à Four­vière

N’abusons pas, il ne fait pas partie de ces petits jeunes à qui la crise Covid a coupé l’herbe sous le pied… Mais presque ! Pour ceux qui auraient manqué un épisode, rappelons qu’Alain Souchon a tout simplement écrit son meilleur album à soixante-quinze ans, qu’Âmes fifties est p...