Sortir à Lyon

Quelques grammes de douceur

Rap. Voix trafiquée à l’Auto-tune, textes qui parlent de la rue et d’argent, featu­ring avec Booba et clips avec de jeunes femmes aux avan­tages avan­ta­geux… Maes est le nouveau p’tit gras du rap français qui monte, grâce à des titres comme Billets verts ou Madrina. Mais qu’est-ce qui le distingue des autres ? Une grande douceur dans sa façon de chan­ter, des textes durs mais travaillés et des instru mélo­dieuses. Son troi­sième album, Les derniers Salo­pards, oscille parfai­te­ment entre mélan­co­lie et violence, en plus d’être pimpé de duo avec Booba, Jul et Ninho. 2020 pour­rait bien être l’an­née Maes. C.S.

Maes, jeudi 26 mars à 20h au Trans­bor­deur, Villeur­banne. 25€. trans­bor­deur.fr

Ondine, le plus beau film de la rentrée

Tous ses films parlent d'amour, mais en parlent comme aucun autre. Dans Transit, Christian Petzold mettait en scène sans prévenir un court récit de 1940 dans le monde d'aujourd'hui, comme si tous les enjeux de la Seconde Guerre mondiale (réfugiés, persécution, Résistance) venaien...

Inter­ven­tion divine

Jacques Chambon n'est pas seulement un des meilleurs auteur-acteur-humoriste de la scène lyonnaise. Il a aussi écrit une pièce dite « dramatique », qui lui tient on ne peut plus à cœur, et que le théâtre Comédie Odéon lui permet de reprendre en cette rentrée. Incompréhension, inc...

Aux origines du monde

Photographie. Pendant longtemps, Sebastião Salgado a photographié les hommes, les conflits, l’exode, marquant les esprits avec ses reportages en noir et blanc au Rwanda ou dans les mines d’or du Brésil. Puis il a fini par vaciller, fatigué d’être témoin de tant de violence. Bien ...