Sortir à Lyon

M ferait bien la Halle

Concert M Lyon - Exit Mag


Rentrée. C’est ce qui s’ap­pelle une date bien choi­sie. Alors que les rassem­ble­ments de plus de 100 personnes reste­ront proba­ble­ment inter­dits encore tout l’été, à défaut d’al­ler le revoir aux Nuits de Four­vière où il avait mis le feu l’an­née dernière, vous pour­rez retrou­ver M en tour­née triom­phale pour une « Lettre infi­nie » qui n’a jamais aussi bien porté son nom. Et c’est peut-être le meilleur moment, s’il vous reste quelques kopeks, de prendre vos places pour être sûr(e) d’en avoir.

Mais faites gaffe, ne vous trom­pez pas de date, la veille le 19, c’est M. Poko­ra… Ce serait quand même ballot de se vian­der pour un premier concert !

M. Tour­née Lettre infi­nie. Dimanche 20 septembre à 20h à la Halle Tony Garnier, Lyon 7. 69 €. halle-tony-garnier.com

Ondine, le plus beau film de la rentrée

Tous ses films parlent d'amour, mais en parlent comme aucun autre. Dans Transit, Christian Petzold mettait en scène sans prévenir un court récit de 1940 dans le monde d'aujourd'hui, comme si tous les enjeux de la Seconde Guerre mondiale (réfugiés, persécution, Résistance) venaien...

L’art de la récup’ subver­sive

De la styliste britannique Vivienne Westwood, on retient surtout la période punk, quand elle habillait les Sex Pistols et imprimait des T-shirts à message qui faisaient scandale. Ce qu’on sait moins, c’est que cette autodidacte s’est forgé une connaissance encyclopédique de l’his...

Ambro­nay, pas cher et parti­ci­pa­tif

C'est le dernier des festivals d'été habituellement et le premier qui aura bien lieu cette année. Le festival d'Ambronay a tout mis en oeuvre pour accueillir le public dans les meilleurs conditions possibles, sanitaires bien sûr, mais aussi au niveau du confort visuel. Vous pourr...

Patrice Giorda, la pein­ture inté­rieure

Le peintre lyonnais présente à la galerie Michel Descours trente oeuvres inspirées d’un tableau de Constable. Une série de variations autour de la couleur. Il est des œuvres qui marquent comme des rencontres. Quand l’année dernière, Patrice Giorda se rend à la Tate Gallery alo...

A l’ombre de 2 jeunes filles en fleurs

Le nouveau documentaire de Sébastien Lifshitz ressemble à un pari un peu fou : condenser en deux heures les cinq années durant lesquelles il s’est incrusté dans le quotidien de deux adolescentes, pour en garder la substantifique moelle. En résulte un documentaire épuré et délicat...