Sortir à Lyon
Partager cet article :

Jazz à Vienne prépare ses 40 ans en 2021

Théâtre antique à Jazz à Vienne

Il y aura bien des concerts au théâtre antique cette année, et pas n’im­porte lesquels : Thomas Dutronc et Vincent Segall joue­ront sur la scène de Jazz à Vienne pour des capta­tions excep­tion­nelles filmées par drone… en atten­dant les premiers nom de l’édi­tion 2021 qui fêtera les 40 du festi­val : Jamie Cullum ou, peut-être, Ibra­him Maalouf.

Ibra­him Maalouf sur la scène de Jazz à Vienne.

Direc­teur artis­tique depuis 2016, Benja­min Tanguy est l’in­vité de « Comme si on y était » samedi à 17h30 sur RCF Lyon en parte­na­riat avec Exit Mag, l’émis­sion qui vous emmène au coeur des festi­vals. Il y fait revivre 40 ans d’ar­chives à travers des extraits des plus belles créa­tions du festi­val et un hommage à Manu Dibango, grand fidèle de Jazz à Vienne. Il nous emmène aussi dans les coulisses de la program­ma­tion pour une « édition limi­tée » 2020 gigan­tesque, asso­ciant des dizaines d’autres festi­vals de jazz et une série de concerts live mythiques dispo­nibles sur la chaîne You Tube du festi­val, jusqu’au 17 juillet… comme si vous y étiez !

Vous pouvez écou­ter « Comme si on y était » sur Jazz à Vienne avec Benja­min Tanguy en podcast << ici >>.

Gavin Bryars et Moon­dog, le meilleur du jazz à l’Opéra under­ground

Il y a les musiciens qu’il ne faut pas rater et ceux à ne vraiment pas louper. Gavin Bryars est à ranger dans la seconde catégorie. Le compositeur britannique, pionnier du mouvement post-minimaliste (n’allez pas lui dire, ça lui déplaît), âgé de 79 ans n’est malheureusement pas é...

L’Im­pé­ra­trice fait salle comble au Transbo

Un seul mot n’est pas suffisant pour décrire leur style. À défaut, mélangeons les : funk, groove, disco, pop, électronique, planant. Les spectateurs trouveront eux-mêmes leur qualificatif. Après un report en février, L’Impératrice se produira finalement sur la scène du Transborde...

Teenage fanclub, la pop la plus grunge de Glas­gow

À Glasgow, il y a carrément un nom pour évoquer le mouvement musical dont ils ont été les figures de proues : le « Bellshill Beat », du nom la petite banlieue Est d’où a émergé, à la fin des années quatre-vingt, une brochette de joyeux lurons adeptes du genre « indie pop » avant ...

Dry clea­ning, le post punk londo­nien qui dépote

Au départ, Dry Cleaning, c’est quatre trentenaires londoniens qui se connaissent depuis plus de dix ans. Potes d’école d’art, potes de potes, potes de soirées karaoké qui se finissent au petit matin. Lorsqu’ils montent un groupe, c’est sans le moindre plan de carrière, bien loin ...