Sortir à Lyon

Supers­pec­tives, festi­val impromptu

Jazz. Surprise, il y a bien un festi­val de musique sur la colline de Four­vière cet été, ou plutôt un non-festi­val. Après une première édition l’an­née dernière, puis l’an­nonce de l’an­nu­la­tion de la seconde pendant le confi­ne­ment, Supers­pec­tives est fina­le­ment revenu s’ins­tal­ler sur la terrasse de la maison de Lorette, avec une program­ma­tion ramas­sée, fidèle à son esprit, ouvert à toutes les musiques contem­po­raines, avec un certain penchant pour la musique mini­ma­liste. 

Au programme, beau­coup de piano, comme une soirée autour des compo­si­teurs mini­ma­listes oubliés (il n’y a pas que Philip Glass dans la vie), des “Vinyles Club” pour s’am­bian­cer à l’heure de l’apéro mais aussi de la danse, des séances de cinéma en plein air et des visites de l’an­cienne demeure de Pauline Jari­cot en compa­gnie de l’ar­chi­tecte des monu­ments histo­riques himself, Didier Repel­lin. Ajou­tez à cela un bar pour prendre un verre devant la plus belle vue de Lyon (la même qu’à Four­vière, les touristes en moins), et vous avez trouvé votre rendez-vous de ce début d’été. Dépê­chez-vous : il vous reste un dernier week-end pour en profi­ter, et pas n’im­porte lequel : après un dernier vinyle club sur le thème de la nature vendredi de 15h à 18h, c’est Mario Stan­chev grand habi­tué de Jazz à Vienne, qui vien­dra rendre hommage au style « bâton » et hyper-moderne de Thelo­nious Monk, qui était un peu au clavier ce que Nina Simone était à la soul vocal. Du grand art pour un dernier feu d’ar­ti­fice musi­cal, avec vue sur tout Lyon.

Supers­pec­tives, jusqu’au samedi 11 juillet à la maison de Lorette, Lyon 5e. Gratuit. super­spec­tives.fr

Vous pouvez aussi écou­ter le dernier concert de Mario Stan­chev à Lyon le 4 juin dernier << ici >>.

Lyon 6e : un Zoo monstre !

On commençait à trouver que tous les événements autour du street art se ressemblaient, aussi sympathiques soient-ils. Et puis Zoo Art Show a lancé sa troisième édition immersive au sein d’un nouveau lieu XXL, et on s’en est pris plein les yeux. Installée dans des anciens bureaux ...

Bello Bello­rini

« Je respecte beaucoup le réel, mais je n’y ai jamais cru ». Pour sa première création au TNP, le directeur Jean Bellorini adapte le grand auteur lyonnais, Valèra Novarina, avec un texte inédit, Le Jeu des ombres, faisant la nique comme à son habitude à toute forme de narration r...

Château et séquoias cente­naires

Balade. A 15 minutes de la gare de Jean-Macé se cache un véritable poumon vert… Au départ de Sérézin-du-Rhône un circuit de 13,8 km vous attend (et peut être raccourci à une boucle de 10,3 km) au départ duquel vous longerez le ruisseau de l’Ozon où quelques cygnes et canards vous...