Sortir à Lyon
Partager cet article :

Arctic Monkeys aux Nuits de Four­vière

On ne sait toujours pas si les lieux cultu­rels auront le droit de rouvrir leurs portes. Encore moins les lieux dédiés au rock. Alors pour vous redon­ner un peu d’éner­gie en ce début d’an­née, on vous conseille de revoir le concert des Arctic Monkeys aux Nuits de Four­vière 2018, époque bénie où l’on pouvait pogo­ter dans une fosse sans masque. Ce soir-là, Alex Turner a assuré le show comme jamais. Vêtu d’un costume clair, se recoif­fant entre deux chan­sons avec un peigne, le chan­teur a joué à fond la carte de son person­nage de rock star de palace, balançant son pelvis comme Elvis ou chevau­chant son piano. Chic.

Alex Turner en Elvis des temps modernes aux Nuits de Four­vière.

Slalom, le + beau film de la rentrée

Longtemps repoussé, le premier film de Charlène Favier tourné en Savoie sort enfin pour la réouverture des salles le 19 mai prochain. Un sujet brûlant (l'emprise d'un coach sur une jeune skieuse), la révélation d'une cinéaste subtile qui mise sur la complexité des personnages... ...

Le grand projet disco­gra­phique de l’ONL

à peine arrivé depuis septembre à l’Auditorium, que le nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider a déjà lancé un projet artistique d’une ampleur digne des grandes heures d’Emmanuel Krivine. Malgré l’absence de public (pas merci Roselyne), il a d'abord travaillé en orfèvre l...

Despe­rate house­wife

A force de répéter toujours les mêmes gestes - donner la tété au bébé, habiller l’aîné, faire le café du mari- Suzy Storck a fini par dérailler. Raconté comme un thriller social sur fond de fait divers, le texte de Magali Mougel aborde sans concessions des sujets tabou : l'épuise...

Barbe-Bleue, tueur de femmes à l’opéra !

Pelly et Offenbach, c’est une longue histoire d’amour, à Lyon pour l’essentiel, depuis la production mythique d’Orphée aux enfers avec Natalie Dessay il y a plus de 20 ans jusqu’au Roi Carotte, satire irrésistible avec des costumes légumiers jusqu’à la racine, qui a fait le bonhe...