Sortir à Lyon
Partager cet article :

Reper­ku­sound en lives­tream au Transbo

C’était le premier festi­val à décla­rer forfait en mars 2020. Si les festi­vals de musiques dites actuelles sont toujours mena­cés de tenta­tive d’as­sas­si­nat par Rose­lyne Bache­lot cet été, Reper­ku­sound a décidé de ne pas fêter tris­te­ment ce triste anni­ver­saire. La 16e édition aura donc bien lieu ce vendredi soir au Transbo en lives­tream avec des concerts truf­fés de guest-stars : Suzane (photo), les petites bombes elec­tro-house de Worakls, ou encore l’elec­tro onirique de Romane Santa­relli. Senti­men­tale, festive ou perchée, la fête aura bien lieu, et pour qu’elle dure jusqu’à minuit, cette édition spéciale dans une nouvelle dimen­sion spatio-tempo­relle visible de chez vous sera tour­née comme un vrai show inter­ac­tif entre concert et coulisses, beignets sonores et inter­views déca­lées. Bref, de quoi conti­nuez de tenir jusqu’à l’an­née prochaine. Donc écou­tez-le et soute­nez-les jusqu’au bout de la nuit.

16e édition du festi­val Reper­ku­sound en lives­tream du Trans­bor­deur vendredi 2 avril de 19h30 à minuit.

Brain Damage danse reggae au Transbo

Avis aux amateurs – mais aussi aux autres – l’inépuisable explorateur de la dub et de ses racines Martin Nathan aka Brain Damage est de retour avec un quinzième album paru le 28 mai dernier sur le label lyonnais Jarring Effects. Au départ, l’idée est simple : donner une suite au ...

A 25 ans, Jarring Effects fait encore de l’ef­fet

C’est le label lyonnais indépendant qui a réussi à faire son trou, notamment en produisant les albums de High Tone, le groupe pionnier de dub en France qui a éclos sur les pentes de la Croix Rousse à la fin des années 90. Jarring Effects, qui aurait dû fêter ses 25 ans l’année de...

Comment s’ha­biller pour Cathe­rine Ringer ?

Comment s’habiller pour aller voir Catherine Ringer chanter les Rita Mitsouko Une coiffure indécise  Vous hésitez toujours entre rafraîchir les pointes ou tout couper au moment fatidique de passer sous les ciseaux du coiffeur? Faites comme Catherine Ringer, ne choisissez pa...

Deux nuits avec Souchon à Four­vière

N’abusons pas, il ne fait pas partie de ces petits jeunes à qui la crise Covid a coupé l’herbe sous le pied… Mais presque ! Pour ceux qui auraient manqué un épisode, rappelons qu’Alain Souchon a tout simplement écrit son meilleur album à soixante-quinze ans, qu’Âmes fifties est p...