Sortir à Lyon
Partager cet article :

Où passer la fête de la musique ?

  1. Dans un jardin croix-rous­sien avec le Quatuor Debussy

Toujours aussi géné­reux, popu­laire et exigeant, le Quatuor Debussy invite pour la quatrième année les Lyon­nais à fêter la musique dans le jardin de leur rési­dence située à l’Ins­ti­tut natio­nal supé­rieur du profes­so­rat et de l’édu­ca­tion, sur le boule­vard de la Croix-Rousse. Aux côtés du quatuor lui-même, vous pour­rez écou­ter le Quatuor Héméra, formé par les Debussy, le duo 1 air 2 violons, ou le chœur Les Groix-Rous­siens. L’oc­ca­sion par-
faite de passer la Fête de la musique au frais et en bonne compa­gnie.

À 17 h, dans les jardins de l’Inspé, Lyon 4e . Repli dans la salle de l’Inspe en cas de mauvais temps. Entrée libre. Quatuor Debussy

2. Sur les quais de Saône avec Le Sonic.

C’est une nouvelle qui va émous­tiller tous les fans de post-punk : pour la Fête de la musique, Le Sonic orga­nise un concert, le premier depuis un an et surtout, peut-être, le seul et unique avant la rentrée de septembre. Au pro-
gramme, du rock lyon­nais sombre, mélan­co­lique et furieux comme
la pop dépres­sive et éner­vée des nanas de Venin Carmin qui, promis, vous donnera envie de vous tortiller sur votre chaise. Et en plus, il y aura de la place pour tout le monde puisque l’évé­ne­ment aura lieu sur les quais, à côté de la péniche du Sonic.

De 17 h à 22 h 45, sur le quai des Étroits, Lyon 5e. Gratuit. Le Sonic

3. Aux Subsis­tances avec la jeune pop lyon­naise.

Qu’on se le dise, la musique lyon­naise est bonne, en parti­cu­lier la pop. Pour décou­vrir la nouvelle géné­ra­tion de musi­ciens, c’est aux Subsis­tances que ça se passe. La soirée démar­rera en douceur, avec l’élec­tro pop de Wugo, et les chan­sons françaises pop et jazzy deKCIDY, avant de s’em­bal­ler un peu avec le rock foutraque de John­nie Carwash, puis de décol­ler carré­ment avec la techno atmo­sphé­rique de Soma­ti­cae. Un voyage musi­cal très lyon­nais qui devrait (enfin) débor­der sur la nuit.


À partir de 18 h 15, aux Subsis­tances, Lyon 1er. Entrée libre dans la limite des places dispo­nibles. Les Subs

Silly boy blue au Transbo

Ceux qui étaient au premier concert de Woodkid cet été aux Nuits de Fourvière se souviennent sans doute d’elle. La jeune Nantaise Ana Benabdelkarim, aka Silly Boy Blue, avait magistralement ouvert pour le régional de l’étape, obtenant même une standing ovation comme le public du ...

Tiña, le concert indie pop de la rentrée

On l’entendait l’autre soir au bar d’une salle de concert : « Les Pixies sont partout ! » De Johnnie Carwash à JP Goulag en passant par TV Sundaze, on ne cesse en effet d’entendre en ce moment leur écho – lointain et parfaitement digéré au demeurant – chez la jeune génération. Eh...

Un monde en musiques au musée des Confluences

Rock psychédélique marocain mêlant influences actuelles et musique populaire marocaine avec Bab L' Bluz, rumba congolaise ensorcelée avec la figure de la musique centrafricaine moderne Ray Lema et improvisation à la croisée (pour le moins surprenante) des chemins du chant soufi e...

Cyrious, le lyon­nais à suivre sérieu­se­ment !

Il vient de sortir son premier EP et truste déjà les scènes des festivals de l'été. Portrait d'un jeune rappeur lyonnais qui a déjà un univers bien à lui. Cyrious, retenez ce nom. De la programmation estivale de La Rayonne à la grande scène de Woodstower, on le retrouvera à l’...