Sortir à Lyon
Partager cet article :

Où passer la fête de la musique ?

  1. Dans un jardin croix-rous­sien avec le Quatuor Debussy

Toujours aussi géné­reux, popu­laire et exigeant, le Quatuor Debussy invite pour la quatrième année les Lyon­nais à fêter la musique dans le jardin de leur rési­dence située à l’Ins­ti­tut natio­nal supé­rieur du profes­so­rat et de l’édu­ca­tion, sur le boule­vard de la Croix-Rousse. Aux côtés du quatuor lui-même, vous pour­rez écou­ter le Quatuor Héméra, formé par les Debussy, le duo 1 air 2 violons, ou le chœur Les Groix-Rous­siens. L’oc­ca­sion par-
faite de passer la Fête de la musique au frais et en bonne compa­gnie.

À 17 h, dans les jardins de l’Inspé, Lyon 4e . Repli dans la salle de l’Inspe en cas de mauvais temps. Entrée libre. Quatuor Debussy

2. Sur les quais de Saône avec Le Sonic.

C’est une nouvelle qui va émous­tiller tous les fans de post-punk : pour la Fête de la musique, Le Sonic orga­nise un concert, le premier depuis un an et surtout, peut-être, le seul et unique avant la rentrée de septembre. Au pro-
gramme, du rock lyon­nais sombre, mélan­co­lique et furieux comme
la pop dépres­sive et éner­vée des nanas de Venin Carmin qui, promis, vous donnera envie de vous tortiller sur votre chaise. Et en plus, il y aura de la place pour tout le monde puisque l’évé­ne­ment aura lieu sur les quais, à côté de la péniche du Sonic.

De 17 h à 22 h 45, sur le quai des Étroits, Lyon 5e. Gratuit. Le Sonic

3. Aux Subsis­tances avec la jeune pop lyon­naise.

Qu’on se le dise, la musique lyon­naise est bonne, en parti­cu­lier la pop. Pour décou­vrir la nouvelle géné­ra­tion de musi­ciens, c’est aux Subsis­tances que ça se passe. La soirée démar­rera en douceur, avec l’élec­tro pop de Wugo, et les chan­sons françaises pop et jazzy deKCIDY, avant de s’em­bal­ler un peu avec le rock foutraque de John­nie Carwash, puis de décol­ler carré­ment avec la techno atmo­sphé­rique de Soma­ti­cae. Un voyage musi­cal très lyon­nais qui devrait (enfin) débor­der sur la nuit.


À partir de 18 h 15, aux Subsis­tances, Lyon 1er. Entrée libre dans la limite des places dispo­nibles. Les Subs

Alela Diane, la plus douce des chan­teuses folk

Le retour discographique d’Alela Diane, avec son sublime sixième album Looking Glass, aura été l’un des événements de l’année 2022. On rêve déjà à la version live de ces ballades à la beauté immaculée. « Is this how it ends? / Est-ce ainsi que cela s’arrête ? » chante Alela Diane...

Entre­tien exclu­sif avec Cerrone, le roi du Disco

La légende du disco Marc Cerrone est de retour sur scène au Transbordeur à Villeurbanne pour un show XXL à l'image de sa musique : généreuse, passionnante et festive. Rencontre avec un pionnier inoxydable aux 70 ans de bonheur. C’est la première fois que vous jouez au Tran...

Florent Marchet, la pop clas­sieuse à la française

Il nous avait conquis il y a dix ans avec Courchevel, pop “à l’eau de rose” qui captait les destins sentimentaux et la vie des pavillons de banlieue comme peu de monde en France avant lui. Son dernier opus Garden Party s’inscrit dans la même lignée, abordant la vie familiale d’au...

Virgi­nie Despentes de retour à Lyon pour faire du bruit

On l'avait quittée en haut des pentes auxquelles elle doit son nom en train de mettre le souk au théâtre de la Croix-Rousse avec Béatrice Dalle. Avec Viril, elle faisait la leçon au mâle hétéro avec la rappeuse Casey. Visiblement, ça lui a plu puisque Virginie Despentes revient p...