Sortir à Lyon
Partager cet article :

Silly boy blue au Transbo

Ceux qui étaient au premier concert de Wood­kid cet été aux Nuits de Four­vière se souviennent sans doute d’elle. La jeune Nantaise Ana Benab­del­ka­rim, aka Silly Boy Blue, avait magis­tra­le­ment ouvert pour le régio­nal de l’étape, obte­nant même une stan­ding ovation comme le public du théâtre antique en accorde plutôt rare­ment aux premières parties. Un moment de grâce parmi beau­coup d’autres vécu par celle qui a parcouru la France des festi­vals et appa­rem­ment reçu semblable accueil aux quatre coins de l’Hexa­gone. L’ex-jour­na­liste et ex-chan­teuse du groupe Pégase avait pris son envol en solo il y a quelque temps déjà, livrant en 2018 un joli premier EP.

Révé­la­tion

Mais c’est vrai­ment ces derniers mois qu’elle a éclos, avec la sortie de son premier album Brea­kup Songs et la rencontre avec le public qui s’en­sui­vit. Comme son nom l’in­dique, le recueil rassemble douze chan­sons de ruptures – un mot à prendre ici dans son sens le plus large et le plus beau, celui de la fin d’une chose qui entraîne le début d’une autre et pas unique­ment dans le voca­bu­laire amou­reux… Alors chez Silly Boy Blue, l’écri­ture musi­cale est comme un chemin d’éman­ci­pa­tion. Chaque bles­sure est soigneu­se­ment consi­gnée, accep­tée, envou­tée, mara­bou­tée jusqu’à être retrans­crite sous la forme d’un objet musi­cal parfait, certes mélan­co­lique mais toujours lumi­neux. Après la majesté des Nuits de Four­vière, on a hâte de la retrou­ver dans l’in­ti­mité du Club Transbo, cette fois en tête d’af­fiche. Alexandre Queneau

Silly Boy Blue. Jeudi 14 octobre à 20h au Trans­bor­deur à Villeur­banne. 20,50 €. ATTENTION Concert annulé

Faut-il aller voir Clara Luciani ?

Clara Luciani était une blitzkrieg musicale à elle toute seule. Son album Sainte-Victoire avait transformé cette jolie brune au physique androgyne en nouvelle coqueluche de la chanson française. Elle avait su trouver l’ingrédient en plus pour réveiller des chansons qui auraient p...

Angel Olsen, retour en majesté avec un grand millé­sime

Dix ans que nous la suivons, inlassablement, et qu’elle ne cesse de nous époustoufler par sa grâce. Elle vient de livrer, en juin dernier, son sixième album, Big Time, et bonne nouvelle : c’est son meilleur, et de loin. Après ses échappées, très réussies au demeurant, du côté du ...

Tropi­cal fuck storm à Lyon, le meilleur du rock garage austra­lien

C’est incontestablement l’un des événements de la rentrée. Dans un Marché Gare tout nouveau tout beau (qui inaugurera sa nouvelle salle ce week-end), les quatre Australiens les plus déjantés de la scène indé actuelle viendront, pour la première fois à Lyon, déverser leur intense ...

Le festi­val Rhino Jazz fait swin­guer Stra­vinsky

De retour pour sa 44e édition, l’emblématique Rhino Jazz(s) Festival continue de mettre à l'honneurtoute la diversité de la culture et musique jazz avec 23 jours de festivités répartis sur 27 communesentre Loire et Rhône... Un record ! Cette année, le festival mise à nouveau sur ...