Sortir à Lyon
Partager cet article :

Des voix et du vin au théâtre de Ville­franche

CLARA YSE 2018

La 17e édition de Nouvelles voix en Beaujo­lais regroupe aussi les grandes figures de la chan­son français actuelle comme Yseult, ou des artistes qui montent qui montent qui montent comme le Lyon­nais Cyrious (lire notre portrait), ou encore le chan­teur Théo Charaf. La prog passe de l’am­biance feutrée de la musique de Lonny ou de Clara Ysé (photo), à l’agi­ta­tion choré­gra­phique des morceaux de Claire Laffut ou Suzanne. En tout, c’est une quin­zaine de chan­teurs et chan­teuses qui se parta­ge­ront la scène durant cette semaine. Avec égale­ment des « after­works dans l’ag­glo », concerts dans des lieux du patri­moine de l’ag­glo­mé­ra­tion Ville­franche-Beaujo­lais-Saône, du 18 au 20 octobre (à Cogny, Saint-Etienne des Oullières et Denicé)… avec le concours des produc­teurs viti­coles de la région pour dégus­ter des produits du terroir devant ces concerts à l’am­biance inti­miste. Pour les indé­crot­tables Lyon­nais, un bus navette vous ramè­nera gratui­te­ment (sur réser­va­tion) en gare de la Part-Dieu à minuit les vendredi et samedi, mais on ne sait pas dans quel état… Etienne Bance

17e festi­val Nouvelles Voix en Beaujo­lais. Du lundi 18 au samedi 23 octobre au théâtre de Ville­franche et ailleurs.

Le rap queer de Lala &ce ouvre Nuits sonores

Les petits matins du pont de l’Ascension s’apprêtent à nouveau à cueillir les oiseaux de nuit lyonnais, dans les premières chaleurs du mois de mai. Comme avant, on rentrera se coucher au lever du soleil, dormir quelques heures et retourner se mêler à la foule, cette année aux Usi...

La pop irré­sis­tible de Jona­than Bree, croo­ner sans visage

Surfant sur la sortie de son troisième album Sleepwalking, le crooner sans visage Jonathan Bree vous transporte avec sa pop orchestrale et son chant feutré. Le fondateur du groupe The Brunettes s’est orienté, depuis la séparation du duo, vers des compositions plus amples et aérie...

Gavin Bryars et Moon­dog, le meilleur du jazz à l’Opéra under­ground

Il y a les musiciens qu’il ne faut pas rater et ceux à ne vraiment pas louper. Gavin Bryars est à ranger dans la seconde catégorie. Le compositeur britannique, pionnier du mouvement post-minimaliste (n’allez pas lui dire, ça lui déplaît), âgé de 79 ans n’est malheureusement pas é...

L’Im­pé­ra­trice fait salle comble au Transbo

Un seul mot n’est pas suffisant pour décrire leur style. À défaut, mélangeons les : funk, groove, disco, pop, électronique, planant. Les spectateurs trouveront eux-mêmes leur qualificatif. Après un report en février, L’Impératrice se produira finalement sur la scène du Transborde...