Sortir à Lyon
Partager cet article :

Yael Naïm et Keren Ann en concert unique avec le quatuor Debussy

Depuis 30 ans, le quatuor Debussy est toujours allé voir ailleurs s’il y était. Du côté de la danse avec Circa ou Mourad Merzouki, ou du côté de la chan­son en accom­pa­gnant succes­si­ve­ment Yael Naïm et Keren Ann, dans des arran­ge­ments inédits. Le tout a pu donner lieu à des concerts impromp­tus au feu Lavoir public sur les pentes, ou à un clip de toute beauté avec Keren Ann. L’Au­di­to­rium de Lyon a la bonne idée de convier les deux chan­teuses-compo­si­trices-musi­ciennes (au piano ou à la guitare) à s’as­so­cier aux cordes des quatre musi­ciens pour une soirée cocoo­ning en chan­son. Une date unique avec deux des plus belles repré­sen­tantes de la folk d’aujourd’­hui, voilà qui ne se refuse pas, surtout dans les sièges ouatés de l’Au­di­to­rium. Cool. L.H.

Yael Naïm et Keren Ann avec le quatuor Debussy, concert en deux parties. Lundi 22 novembre à 20h à l’Audi­to­rium, Lyon 3e. De 24 à 38 €.

Gavin Bryars et Moon­dog, le meilleur du jazz à l’Opéra under­ground

Il y a les musiciens qu’il ne faut pas rater et ceux à ne vraiment pas louper. Gavin Bryars est à ranger dans la seconde catégorie. Le compositeur britannique, pionnier du mouvement post-minimaliste (n’allez pas lui dire, ça lui déplaît), âgé de 79 ans n’est malheureusement pas é...

L’Im­pé­ra­trice fait salle comble au Transbo

Un seul mot n’est pas suffisant pour décrire leur style. À défaut, mélangeons les : funk, groove, disco, pop, électronique, planant. Les spectateurs trouveront eux-mêmes leur qualificatif. Après un report en février, L’Impératrice se produira finalement sur la scène du Transborde...

Teenage fanclub, la pop la plus grunge de Glas­gow

À Glasgow, il y a carrément un nom pour évoquer le mouvement musical dont ils ont été les figures de proues : le « Bellshill Beat », du nom la petite banlieue Est d’où a émergé, à la fin des années quatre-vingt, une brochette de joyeux lurons adeptes du genre « indie pop » avant ...

Dry clea­ning, le post punk londo­nien qui dépote

Au départ, Dry Cleaning, c’est quatre trentenaires londoniens qui se connaissent depuis plus de dix ans. Potes d’école d’art, potes de potes, potes de soirées karaoké qui se finissent au petit matin. Lorsqu’ils montent un groupe, c’est sans le moindre plan de carrière, bien loin ...