Sortir à Lyon
Partager cet article :

Citron-Sucré a soif d’amour pour la première fois à Lyon

Citron sucré pour la première fois à Lyon au festival Reperkusound.
Citron Sucré au festival Reperkusound.

Elle fait partie des artistes élec­tro-pop à suivre de près cette année et l’éminent festi­val Reper­ku­sound ne s’y est pas trompé : la jeune musi­cienne franco-russe et lyon­naise d’adop­tion Elena – aka Citron Sucré à la scène – ouvrira cette année la « main stage » lors de la première soirée du festi­val, où elle jouera avant des cadors comme NTO ou Boris Brej­cha. La classe. Alors forcé­ment, il y a un peu de pres­sion mais la jeune artiste s’y prépare depuis des semaines et peau­fine un tout nouveau live dans lequel elle jouera même plusieurs titres pour la première fois. « J’ai telle­ment hâte de cette date  » nous confie-t-elle avec émotion. « Ce sera ma première fois au Reper­ku’ et je suis impres­sion­née par la prog ! Rien que sur la scène sur laquelle on joue : je sais que je vais y rester toute la soirée… »

DJ dancing

On ne va pas la contre­dire, on a goûté plus d’une fois au nectar « hi-tech mini­mal » de Boris Brej­cha et on y retourne toujours avec plai­sir. Le DJ alle­mand au masque véni­tien a d’ailleurs publié l’an dernier Never Stop Dancing, un nouvel album studio au titre un brin tarte à la crème mais au contenu fran­che­ment irré­sis­tible. Pour la jeune chan­teuse, ce sera une occa­sion en or de faire décou­vrir sa musique à un public techno – un genre qu’elle affec­tionne et qu’elle mêle allè­gre­ment, surtout en live, à sa pop douce-amère. Citron Sucré s’était révé­lée en 2020 avec deux entê­tants premiers EP dans lesquels elle posait d’em­blée un univers musi­cal singu­lier, mêlant chant tribal sibé­rien, beats élec­tro et mélo­dies pop en français. Avec des tubes en puis­sance, comme La soif d’amour ou Les écorces d’orange, qu’elle n’hé­site pas à trans­for­mer sur scène, à grand renfort de kicks survi­ta­mi­nés, en véri­tables hymnes techno pop. Elle sera accom­pa­gnée sur scène du danseur Kenan Phili­bert-Zehani. Avec lui, elle convoque encore un peu plus de poésie et de folie dans son œuvre alors un conseil : soyez à l’heure ! A.Q.

Festi­val Reper­ku­sound, Nuit 1 avec entre autres Citron Sucré, Ann Clue, NTO, Boris Brej­cha, MadBen, Irène Drésel, Dubanko, Konduku, I Am Spar­row… Vendredi 15 avril au Double Mixte à Villeur­banne, de 21h30 à 5h du matin. De 34 à 52 €.

Gavin Bryars et Moon­dog, le meilleur du jazz à l’Opéra under­ground

Il y a les musiciens qu’il ne faut pas rater et ceux à ne vraiment pas louper. Gavin Bryars est à ranger dans la seconde catégorie. Le compositeur britannique, pionnier du mouvement post-minimaliste (n’allez pas lui dire, ça lui déplaît), âgé de 79 ans n’est malheureusement pas é...

L’Im­pé­ra­trice fait salle comble au Transbo

Un seul mot n’est pas suffisant pour décrire leur style. À défaut, mélangeons les : funk, groove, disco, pop, électronique, planant. Les spectateurs trouveront eux-mêmes leur qualificatif. Après un report en février, L’Impératrice se produira finalement sur la scène du Transborde...

Teenage fanclub, la pop la plus grunge de Glas­gow

À Glasgow, il y a carrément un nom pour évoquer le mouvement musical dont ils ont été les figures de proues : le « Bellshill Beat », du nom la petite banlieue Est d’où a émergé, à la fin des années quatre-vingt, une brochette de joyeux lurons adeptes du genre « indie pop » avant ...

Dry clea­ning, le post punk londo­nien qui dépote

Au départ, Dry Cleaning, c’est quatre trentenaires londoniens qui se connaissent depuis plus de dix ans. Potes d’école d’art, potes de potes, potes de soirées karaoké qui se finissent au petit matin. Lorsqu’ils montent un groupe, c’est sans le moindre plan de carrière, bien loin ...